Prochainement à l’affiche

Pulsations jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Suresnes - Jean Vilar Suresnes | le 07 mars 2021 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique contemporaine, Pop, rock & folk
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Yann Tiersen - Infinity

1
2
3
4
5
  • 0 avis
L'Olympia Paris | le 27 octobre 2014
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, Concert, Alternative, Pop, rock & folk

Spectacle terminé depuis le 27 octobre 2014

 

Yann Tiersen

 
Pull rayé, boucle d’oreille, cheveux coiffés par le vent : il y a quelque chose de Corto Maltese dans la silhouette de Yann Tiersen, ce natif de Brest aujourd’hui réfugié à Paris. Et si tous deux partagent aussi un goût commun pour l’aventure, c’est en musique que ce dernier a choisi de le vivre.
De conservatoires en conservatoires (Rennes, Nantes, Boulogne…), il apprend la musique, les instruments, la direction, la virtuosité. Une formation qu’il complétera au sein de groupes de rock, où il flirte avec l’électricité et le format pop. Autant de leçons qu’il prendra à son compte quand il commence à enregistrer des musiques venant illustrer des pièces de théâtre ou des courts-métrages.
Un premier album, La valse des Monstres (1995), permet de se faire une idée du style Tiersen, à la fois romantique et enjoué, passant du violon à l’accordéon, de l’accordéon au mélodica… et finissant chaque morceau avec la minutie d’un orfèvre. La critique parle de Nino Rota, d’Erik Satie ou du Penguin Cafe Orchestra.
Un deuxième disque, Rue des cascades (1996), ouvre un peu plus les fenêtres de son univers lyrique : l’auditeur tombera par exemple sous le charme de la voix christalline de Claire Pichet.
Et c’est avec Le phare (1998), composé lors d’une retraite en Bretagne, que Yann Tiersen va enfin coiffer les lauriers qui lui sont dus. Une mise en scène originale et intimiste fait de chacun de ses concerts un moment d’émotion. Il est parfois rejoint par Claire Pichet et par Dominique A., qui chante sur deux morceaux du disque.

Haut de page

  • Yann Tiersen et le cinéma

Erick Zonca tombe sous le charme et lui propose de réaliser la bande originale de son film La vie rêvée des Anges, une consécration quand on sait que ses ambiances ont maintes fois été qualifiées de « cinématographiques ». André Téchiné emploiera également ses talents pour Alice et Martin, Christine Carrière pour Qui plume la lune ?…
L’année se termine en beauté aux Transmusicales de Rennes où Yann, à l’invitation de Bernard Lenoir, réunit une pléiade de musiciens (Neil Hannon (The Divine Comedy), Bertrand Cantat (Noir Désir, dont Yann a remixé A ton Etoile, mais aussi Françoiz Breut, Dominique A., les Têtes Raides, The Married Monk…) et un quatuor à cordes pour un concert exceptionnel à tous les sens du terme. Il fera l’objet d’une édition discographique l’année suivante.
Le fait d’être sans arrêt sur les routes n’est pas à même d’entamer la créativité du musicien : à peine un an après la sortie du Phare paraît Tout est calme (1999), un mini-album enregistré avec les musiciens du groupe « The Married Monk ». Un calme qui n’est qu‘apparent : guitare, basse, batterie, rhodes pénètrent dans son espace acoustique. Yann crée également la surprise en interprétant deux morceaux chantés que les fidèles de ses concerts avaient déjà eu l’occasion d’entendre.

Haut de page

  • L’Absente

Dans une logique des choses qui n’appartient qu’à lui, c’est cette fois-ci en prenant son temps que le musicien s’est mis à travailler son cinquième album studio…qu’il a ensuite enregistré en un tout petit peu plus d’un mois.
Dans un premier temps, il se détache de son répertoire pour retrouver le plaisir de composer après une année où tout s’est enchaîné à une cadence soutenue. Yannprend le temps d’écrire pour lui, et non pas en réaction par rapport à ce qu’il a pu faire précédemment comme c’était le cas pour Tout est Calme. Les morceaux se précisent alors qu’il est sollicité de façon amicale par Françoiz Breut et les Têtes Raides pour leurs albums respectifs.
Et ce qui aurait pu constituer une diversion provoque au contraire en lui un déclic. L’album s’assemble alors dans un second temps autour d’un thème récurrent de sa discographie : l’absence. Et si Yann a écrit seul la plupart des morceaux, il a choisi de s’entourer pour les interpréter. La liste des invités est impressionnante : les 43 musiciens de l’orchestre symphonique de Vienne, Lisa Germano, Neil Hannon (The Divine Comedy), un quatuor à cordes, Dominique A., les Têtes Taides, Sacha Toorop (Zop Hopop) , la comédienne Natacha Regnier, Christian Quermalet (The Married Monk), Marc Sens (collaborateur de Serge Teyssot-Gay), Christine Ott… Si L’Absente est le disque le plus ambitieux de Yann Tiersen, c’est aussi le plus abouti. De son propre aveu, c’est celui qui lui ressemble le plus. En donnant la part belle aux chansons (qui composent la moitié de l’album), il s’inscrit dans la continuité d’une démarche développée depuis plusieurs années. En ouvrant les portes de son atelier musical, il rompt par contre avec l’image de multi-instrumentaliste minimaliste pour endosser celle de chef d’orchestre, tout à tour acteur et directeur.
En s’exposant sur tous les plans, Yann Tiersen a réussi un album à la hauteur de ses ambitions : il vient confirmer sa place unique et marginale au cœur de la scène française actuelle. Une place à laquelle le public l’a laissé et où il s’est bien gardé de s’endormir. Avec L’Absente, il devrait vite retrouver le chemin de la scène où il est attendu. Entouré d’une partie des collaborateurs du disque, il fera renaître la magie qu’il est arrivé à capturer : celle des instants uniques dont la fugacité fait le prix. Avec beaucoup d’émotion et toute la simplicité qui sied au personnage : notre Corto Maltese n’a pas fini de faire voyager.

Haut de page

Avis du public : Yann Tiersen

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS