Prochainement à l’affiche

Toméo Verges - Vital.e

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colombier Bagnolet | du 26 au 27 novembre 2021
CONTEMPORAIN, Seul(e) en scène
RESERVER

À partir de 6 €

 

Anciennement à l’affiche

Tomeo Vergès - Anatomia Publica

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace 1789 Saint-Ouen | le 18 février 2016 | Durée : 55 minutes
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine

Spectacle terminé depuis le 18 février 2016

 

Tomeo Vergès

C'est en 1980 que Tomeo Vergès, catalan, s'installe en France. C'est au détour d'un cours de danse de jazz qu'il rencontre Maguy Marin chez qui il se transformera en personnage beckettien dans le désormais célèbre May B.

Son parcours d'interprète se partage entre les chorégraphes préoccupés par le mouvement : Marie-Christine Georghiu, Régine Chopinot, Anne-Marie Reynaud, et ceux qui s'affirment davantage sur une voie théâtrale comme Caroline Marcadé, Charles Cré-Ange et François Verret.

Il travaille aussi chez Carolyn Carlson et rencontre Caterina Sagna avec qui il signe un premier duo. Il continue son parcours de chorégraphe avec deux soli Heropas et Kronos y Kronos.

En 1992, Tomeo Vergès crée sa compagnie, Man Drake, et conçoit Chair de Poule à la Biennale de la danse de Lyon, suivi de Pièce de Cœur, duo dansé et chorégraphié avec Anna Rodriguez. Il participe de janvier à novembre 1994 au projet du Théâtre Feuilleton conçu par Jean-François Peyret et Sophie Loucachevsky au Petit Odéon. Il y présente Miniatures avec l'équipe de Man Drake. Il plante résolument sa tente avec A consommer sur place : entre comique et farfelu et une beauté formelle, se glisse un esprit plus sombre au fil des séquences. Selon une méthode chère à Tomeo Vergès, l'une ou l'autre pièce procède par sauts et ruptures, qui autorisent les plus improbables "coq-à-l'âne", les plus ébouriffantes audaces, rendus possible grâce à une grande connivence entre les danseurs.

Parallèlement, Tomeo Vergès fait des incursions au théâtre avec Sophie Loucachevsky, Michel Deutsch, Jean Jourdheuil, Benoît Bradel... et depuis 1993 collabore régulièrement avec Jean-François Peyret.

Avec sa compagnie, il crée Salto Mortal pour le Festival d'Avignon 96, le solo La Logique du parquet en 1997 et le duo Asphyxies à Blanc-Mesnil en 1998.

En 1999, il est en résidence de création au Forum Culturel de Blanc-Mesnil avec le soutien du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, et en résidence mission à Orléans, en partenariat avec le centre Chorégraphique National d'Orléans-Josef Nadj et l'Isadora/Danses au Centre.

Entre autres spectacles, Pièce(s) détachée(s) (2002) nous invite à partager un univers fragmenté et délirant. Dans R.O.T.S (2004), sans doute sa pièce la plus théâtrale et dans Body Time (2006), pièce plus dansée (résidence de création 2006 au CDN de Montreuil), il s’inspire librement de l’univers de l’auteur Don DeLillo.

Avis du public : Tomeo Vergès

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS