Stéphanie Lupo

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Festival ZOA - Zone d'Occupation Artistique - 2ème édition

1
2
3
4
5
  • 0 avis
La Loge Paris | du 07 au 13 octobre 2013
MUSIQUE & DANSE

Spectacle terminé depuis le 13 octobre 2013

 

Stéphanie Lupo

Après une formation en danse à Nice, Stéphanie Lupo suit une formation d’actrice à Paris - notamment à la Cartoucherie de Vincennes auprès de pédagogues russes de renom dont Anatoli Vassiliev. Elle entreprend plusieurs voyages en Europe et aux Etats-Unis au cours desquels elle collabore à des projets artistiques dans le domaine des « performing arts », notamment avec Fiorenza Menini et Chantal Ysermans, et à des films expérimentaux.

Avec Anatoli Vassiliev, elle entame un parcours de plusieurs années d’apprentissage. Elle est admise dans son laboratoire de mise en scène pendant quatre ans. Elle a publié un ouvrage sur son travail intitulé Anatoli Vassiliev, Au coeur de la pédagogie théâtrale, Rigueur et Anarchie qui lui a valu le prix Jamati (Meilleur ouvrage sur le théâtre) en 2006.

Stéphanie Lupo a effectué des stages avec Yoshito Ohno, Jan Lauwers, Thomas Ostermeier, Meredith Monk... Elle a mis en scène des textes inspirés de Marguerite Duras, Nietzsche, Heiner Müller, Roland Barthes,... Récemment, elle a commencé à jouer des pièces performatives à partir de dramaturgies basées sur ses propres textes (Théâtre du Grütli à Genève, P.A.R.T.S. studios, La Bellone à Bruxelles, UNESCO Paris...). Pour la 1ère édition du festival ZOA, Zone d’Occupation Artistique, en 2012, elle crée Je veux parler de la jeunesse qui tombe (La Loge, Paris).

Elle a par ailleurs la particularité de mener une recherche théorique en parallèle de ses expériences pratiques, sur les thèmes notamment de l’Art-action, des origines de la performance, des arts contestataires des années 60-70, des notions d’acte et d’action dans le théâtre russe et polonais. Elle est Docteur de l’Université de la Sorbonne en Etudes Théâtrales.

Elle a enseigné le théâtre à l’Université (Amiens, Nice), est intervenue dans le cadre de l’option Performance et arts du corps à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre à Bruxelles et assurera dès mars 2014, en Suisse, à la Scuola Teatro Dimitri, la direction pédagogique et artistique d’un nouveau programme d’Advanced Studies, consacré à la Performance et aux Arts scéniques contemporains, où elle intervient également comme artiste et chercheuse associée.

Avis du public : Stéphanie Lupo

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS