Prochainement à l’affiche

Ensembles Aleph et Nomos - Concerts

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Aquarium Paris | du 27 au 28 janvier 2018
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique contemporaine
RESERVER

À partir de 9 €

 

Anciennement à l’affiche

Ohiberritze

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre du Châtelet Paris | le 17 septembre 2016 | Durée : 2h40 plus entracte et pauses
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur, Grand spectacle, Musique classique, Sélection Evénement, Traditionnel

Spectacle terminé depuis le 17 septembre 2016

 

Ramon Lazkano

Ramon lazkano (saint-sébastien, 1968) a étudié la composition à Saint-Sébastien, Paris et Montréal ; il a obtenu un Premier Prix de Composition du Conservatoire national supérieur de musique de Paris et le diplôme d’etudes approfondies en musique et musicologie du XXe siècle à l’ecole des Hautes Etudes en sciences sociales. Il a reçu, entre autres, le Prix de Composition de la Fondation Prince Pierre de monaco et le Prix Georges Bizet de l’académie des Beaux-arts. Il a été joué au Festival musica de Strasbourg, et en résidence auprès du Jeune orchestre national d’Espagne.

Son séjour à Rome (à l’académie royale d’Espagne et à l’académie de France Villa Médicis) lui a permis de mener une réflexion sur la composition et son propos, qui se cristallise en une pensée sur l’intertextualité, le silence et l’expérience du son, à l’origine d’œuvres emblématiques telles que Ilunkor (commande de l’euskadiko orkestra sinfonikoa), Hauskor (commande de l’orquesta de la Comunidad de Madrid) et Ortzi Isilak (commande de l’orquesta nacional de España).

En juin 2012, le festival Musica viva de Munich présente Ilunkor avec l’orchestre symphonique de la radio de Bavière dirigé par Peter eötvös, alors que la Biennale de Venise programme Ortzi Isilak avec Shizuyo Oka et l’orchestre symphonique d’euskadi dirigé par José Ramón Encinar en 2014. Kairos music a publié un disque monographique contenant les trois œuvres (Ilunkor, Ortzi Isilak, Hauskor).

Entre 2001 et 2011, ramon lazkano a travaillé à son Igeltsoen Laborategia (Le Laboratoire des Craies), une large collection de pièces de musique de chambre composée de plusieurs cycles, qui prend comme référence le « laboratoire expérimental » du sculpteur Jorge oteiza et en particulier le concept de craie en tant que matériau d’inscription, d’érosion et de mémoire liée à l’enfance, dont le propos esthétique culmine avec Mugarri (2010), commandée par l’association espagnole d’orchestres symphoniques et l’orchestre symphonique de navarre. Les pièces du Laboratoire ont été créées en Autriche, Allemagne, Pologne, France, Mexique et Espagne ; l’ensemble recherche à Francfort, l’ensemble 2e2m à Paris, ars musica à Bruxelles et monday evening Concerts à los angeles ont programmé des concert-portraits du Laboratoire, et deux CD monographiques ont été enregistrés
par les ensembles recherche et smash.

Après le Laboratoire, ses œuvres portent une nouvelle attention à l’architecture et la durée, comme dans Lurralde (Territoire) pour quatuor à cordes, écrit pour le Quatuor diotima, et le diptyque sur des poèmes d’edmond Jabès extraits de son livre La mémoire et la main ; nº1 Main Surplombe, pour soprano et sept instruments, créé en mars 2013 au festival ars musica de Bruxelles, et nº2 Ceux à Qui, pour six voix et huit instruments, commande de la Fondation Coupleux-lassalle, créé par les neue vocalsolisten et l’ensemble l’instant donné au Festival Éclat de Stuttgart en février 2015.

Ramon Lazkano est professeur d’orchestration au Centre supérieur de musique du Pays basque musikene.

source : www.lazkano.info

Avis du public : Ramon Lazkano

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS