Nicholas Angelich

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Cycle Brahms VIII

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 27 mai 2019
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique

Spectacle terminé depuis le 27 mai 2019

 

Nicholas Angelich

Né aux Etats Unis en 1970, Nicholas Angelich donne son premier concert à 7 ans et entre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Paris et étudie avec Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod, Michel Beroff. Il travaille aussi avec Marie-Françoise Bucquet, Leon Fleisher, Dmitri Bashkirov et Maria Joao Pires. En 1989, Nicholas Angelich remporte à Cleveland le 2ème Prix du Concours International R.Casadesus et en 1994, le 1er Prix du Concours International Gina Bachauer. Sous le parrainage de Leon Fleisher, il reçoit en Allemagne le prix des jeunes talents du " Klavierfestival Ruhr " .Grand interprète du répertoire classique et romantique, il donne l'intégrale des Années de Pèlerinage de Liszt au cours de la même soirée. Il s'intéresse également à la musique du vingtième siècle : Messiaen, Stockhausen, Pierre Boulez, Eric Tanguy et Pierre Henry dont il crée le Concerto sans orchestre pour piano.

En mai 2003, Nicholas Angelich fait ses débuts avec le New York Philharmonic et Kurt Masur (Beethoven n°5). Toujours sous sa direction, mais avec l'Orchestre National de France, il effectue une tournée au Japon (Brahms n°2). En 2003, il participe au 10ème anniversaire du Festival de Verbier.
À l'été 2005 : Nicholas Angelich fait sa première apparition au Festival Martha Argerich de Lugano. Vladimir Jurowski l'invite en octobre 2007 à faire l'ouverture de la saison avec le Russian National Orchestra.

Passionné de musique de chambre, Nicholas ANGELICH joue avec Joshua Bell, Maxim Vengerov, Akiko Suwanai, Renaud et Gautier Capuçon, Jian Wang, Dimitri Sitkovetsky, Julian Rachlin, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Paul Meyer, les Quatuors Ysaye et Prazak. Ses dernières tournées en musique de chambre l'ont amené au Japon (Tokyo, Sapporo, Osaka…) et en Amérique du Nord (New-York, San Francisco, Québec, Montréal, Ottawa…)

Nicholas Angelich a déjà gravé au disque les Trios de Brahms avec Renaud Capuçon et Gautier Capuçon (Preis der deutschen Schallplattenkritik) les Sonates pour violon et piano avec Renaud Capuçon (Diapason d'or, Choc/Monde de la Musique, Editor Choice/Gramophone, Scherzo/Excepcional), un récital Brahms en février 2006 (Choc du Monde de la Musique) et un récital Brahms en janvier 2007 (Choc du Monde de la Musique, BBC Music Choice). L'an dernier, Nicholas Angelich enregistre le Concerto n°1 de Brahms avec l'orchestre de la Radio de Francfort dirigé par Paavo Järvi.
Il retrouve le chef et son orchestre sur son disque consacré au Concerto n°2 de Brahms paru à l'automne 2009

Avis du public : Nicholas Angelich

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS