Maxime Echardour

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Le carnaval des animaux sud-américains jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Dunois Paris | du 15 au 19 janvier 2020 | Durée : 50 minutes
JEUNE PUBLIC, Pièce historique, Primaire, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 11 €

Black Village jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Nouveau Théâtre de Montreuil - Salle Maria Casarès Montreuil | du 17 au 19 décembre 2019 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 9 €

 

Anciennement à l’affiche

Étonnez vos oreilles ! - Cabaret bricolé

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Dunois Paris | le 06 octobre 2019
MUSIQUE & DANSE, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 06 octobre 2019

 

Maxime Echardour

Il est issu des classes de percussion, zarb et piano du CNR de Rueil-Malmaison où, au contact de Gaston Sylvestre, il est très tôt sensibilisé aux pratiques traditionnelles et contemporaines. Son parcours se poursuit au CNSMD de Lyon dans la classe de Jean Geoffroy et Henri Charles Caget, puis au conservatoire d'Amsterdam.

Percussionniste de L'Instant Donné depuis 2003, il est aussi membre permanent de deux autres ensembles avec lesquels il explore d'autres axes musicaux : L’Ensemble Khaps, quartet de musiques traditionnelles constitué de musiciens venus d’Afrique, du Japon et d’Europe. L’importance accordée à la musique mandingue dans ce groupe l’incite à suivre depuis trois ans des cours de balafon auprès d’un griot au Sénégal. L’Ensemble se produit au Japon en juin 2010 pour une série de concerts.Et le Trio de Bubar, trio de percussionnistes qui ont développé au départ un langage improvisé, et qui se concentrent à présent sur la création de formes musicales à part entière (création d’un troisième spectacle, Dans l’ombre de Norman McLaren, en novembre 2009). Le trio s’est produit à la Biennale Musiques en Scène (Lyon), au Festival Novelum (Toulouse), en Géorgie, Croatie…

Maxime Echardour participe également à des programmes du KammerKonzert Holland, de l’Opéra de Lyon, de l’Ensemble Orchestral Contemporain, de l’Ensemble Hostel Dieu…

En 2005, il est invité par l’Ensemble InterContemporain pour la création française de Sérénade en trio, de Maurizio Kagel. Depuis 2008, il pratique activement le cymbalum dans le cadre de son duo avec la harpiste Nathalie Cornevin.

Source : www.instantdonne.net

Avis du public : Maxime Echardour

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS