Marine Bachelot Nguyen

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Le fils

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | du 17 au 19 octobre 2019 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Sélection Evénement, Coups de coeur, Pièce d'actualité

Spectacle terminé depuis le 19 octobre 2019

 

Marine Bachelot Nguyen

Après des études de Lettres/Arts du spectacle, Marine Bachelot Nguyen enseigne en lycée option théâtre, travaille comme dramaturge pour le Théâtre de Folle Pensée (sous la direction de Roland Fichet), poursuit des recherches universitaires sur le théâtre politique, tout en développant son travail d’écriture et de création.

En 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs Lumière d’août, compagnie théâtrale/collectif d’auteurs. Dans son travail elle explore l’alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales. Elle est à l’initiative du spectacle Courtes pièces politiques (2006). Elle reçoit l’Aide à la création du CNT pour Artemisia vulgaris, pièce qu’elle crée en 2007, puis en 2008 (Festival Mettre en scène, Théâtre National de Bretagne).

Début 2009 elle entame le « Projet Féministes ? », cycle de recherches, d’écriture et de création consacré aux féminismes, adoptant des formes théâtrales variées, dont plusieures sont créées au Théâtre la Paillette (Rennes). Elle écrit et crée le spectacle Histoires de femmes et de lessives, déambulatoire en plein air sur la mémoire d’un institut de rééducation pour mineures (Parc St Cyr, 2009). Elle crée le solo La femme, ce continent noir… (2010) et les lectures-débats Cheval de bataille/Combats féministes (2009) et Féminismes face au sexisme et au racisme (2011). Le spectacle À la racine (fiction qui réunit Angela, Sigmund, Ève, Jésus et Shérazade dans un séminaire féministe au 21e siècle...), est créé en novembre 2011 au sein du Festival Mettre en scène à Rennes, et au Théâtre du Préau – CDR de Vire.

En 2012-2013, elle est artiste associée au Centre Culturel de Cesson-Sévigné (direction Carole Lardoux). Elle obtient l’Aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais pour La Place du chien (sitcom canin et postcolonial), qu’elle termine lors d’une résidence d’auteur à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon en 2009. Le spectacle est créé en mars 2014 à la Maison du Théâtre à Brest, au Théâtre du Pays de Morlaix et à la Maison des Métallos à Paris.

Pour son projet Les Ombres et les lèvres sur la communauté LGBT au Viêtnam, elle est lauréate 2014 d’une bourse Hors-les-Murs de l’Institut Français pour le voyage de recherche, et d’une bourse Découverte du CNL (Centre National du Livre) en soutien à l’écriture. D’autres de ses pièces, souvent écrites sur commande, sont jouées en Bretagne, France, Suisse, Afrique, créées par des metteurs en scène français et étrangers : Charlie

Les ombres et les lèvres éditions Lansman

La place du chien éditions Lansman

Deux soeurs in Basta !, Les Intrépides, éditions l’Avant-scène

Akila – Le tissu d’Antigone, extraits inédits, in Revue Parages n°4, TNS

Avis du public : Marine Bachelot Nguyen

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS