Anciennement à l’affiche

Les bas-fonds

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre du Soleil Paris | du 12 au 23 décembre 2007 | Durée : 2h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 23 décembre 2007

 

Marilou Cocito

  • Formation

Depuis toujours attirée par le chant, Marilou entre à l'âge de cinq ans dans une petite chorale de son école. Un an après, elle est inscrite aux cours de solfège et de piano à l'Académie de musique de Court Saint Etienne. Trop jeune pour suivre les cours de «chant lyrique», elle intègre ceux de «chant d'ensemble». Lors de son cursus à l'académie de musique, elle obtient son brevet de solfège et suivra également les cours de diction, déclamation et art dramatique, danse classique et contemporaine.

A seize ans, Marilou est admise avec succès comme soprano au cours de Pascaline Lurquin, professeur de chant lyrique.

Au sortir de ses humanités, elle suit deux stages d'été donnés à Malonne et à l'IMEP (Namur) et aura le privilège d'étudier le chant auprès de Brigitte Chevigne et de Benoît Giaux.

Suite à cela, elle entre à l'UCL où elle passe une première candidature en musicologie dans la faculté de Philologie et Lettres. C'est alors qu'elle entreprend son perfectionnement en solfège et entre en classe de transition. Aussi, elle est acceptée dans la chorale universitaire dirigée par Philippe Mercier (son professeur d'histoire de la musique).

À l'issue de cette année scolaire, elle quitte Louvain-la-Neuve pour entreprendre des études d'institutrice à Liège. Aussi, elle s'inscrit à l'Académie Grétry et y suit les cours de Chant lyrique et musique de chambre vocale avec le professeur Lysianne LEONARD ainsi que les cours de solfège, piano et chant d'ensemble.

Au bout de trois ans, Marilou obtient son diplôme d'institutrice en défendant avec succès son mémoire intitulé : «Comment concilier la musique et la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) en vue de favoriser un climat de classe propice à l'apprentissage ?».

Ensuite, elle décide de se consacrer davantage au chant. Elle s'adonne aux joies du rap et du reggae, suit une formation en PNL et poursuit sa formation musicale en chant lyrique (deuxième année de transition).

Rentrée 2006: Cours de chant lyrique, musique de chambre vocale, art lyrique et piano à l’accadémie
Grétry à Liège. Chant Jazz à l’accadémie Jazz d’Amay. Danse orientale à l’école Oumaya à Liège.

  • Expérience professionnelle

Lors de son passage au sein de la chorale universitaire de l'UCL, elle aura la joie d'interpréter les Requiem de Mozart et de Verdi ainsi que la messe en Ut mineur de Mozart.

Dans le cadre des journées du patrimoine à Liège, elle interprètera un extrait du Stabat Mater de Pergolèse. OEuvre qu'elle chantera dans son entièreté pour les petits concerts du mercredi aprèsmidi proposés par l'Académie Grétry en compagnie de Gladys Missoule (alto), Luc Gérard et Alexandre au piano.

Elle a réalisé un projet «rap» (composition d'une chanson, représentation et confection d'un DVD) avec une classe de sixième primaire de l'Institut St Louis de Sclessin en partenariat avec le Centre culturel D'Angleur.

Elle a présenté plusieurs concours de chant, dont, dernièrement, le Prix Jacques Dôme- cession 2006 de Verviers. Pour la fête de la musique en juin 2006 : un air d’Aïda de Verdi à l’Opéra Royal de Liège.

2007 Les Bas-fonds de Maxime Gorki, m.e.s. Lucile Cocito.

Avis du public : Marilou Cocito

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS