Marie-Paule Belle

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Une cantate à Barbara

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Variétés Paris | le 26 novembre 2007
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 26 novembre 2007

 

Marie-Paule Belle

  • Les débuts

Marie Paule Belle débute en 1970 dans les cabarets parisiens et fait son premier passage à Bobino en 1973, année du grand tournant, de la première émission de télévision, du premier album. C'est encore cette année qu'elle obtient le Prix de l'Académie Charles Cros. En 1974, elle sort son second album et reçoit le prix de la chanson française à Spa en Belgique.

Elle rencontre Serge Lama et part en tournée avec lui durant l'année 1975. Le public des petits patelins français, suisse, belge, québécois... n'a jamais cessé de suivre La Parisienne, disque d'or en 1977, qui honore la chanson française dans la lignée de ses plus grands représentants. Elle sort un album chaque année et fait des tournées jusqu'en 1984 puis se consacre à l'écriture et publie son ouvrage autobiographique Je ne suis pas parisienne, ça me gêne en 1987.

  • La reconnaissance

En 1988, Marie Paule Belle est décorée de l'Ordre National du Mérite pour ses 15 ans de carrière par le Président de la République.

Jean Claude Brialy lui donne la réplique au théâtre des Bouffes Parisiens dans une pièce d'Eugène Labiche Si jamais je te pince. En 1990, avec sa complice Françoise Mallet-Joris, elle achève son opéra-bouffe sur Lucrèce Borgia. Avec William Sheller, elle découvre, en 1993, une autre dimension musicale et l'orchestration. Le 8 novembre 1994, après la sortie d'une compilation de ses succès, elle triomphe avec le spectacle Seule sur scène. Son retour sur la scène du théâtre de Dix Heures a confirmé l'estime et l'amour d'un public fidèle et, fin 1998, après prolongation de sa tournée, elle lui offre un nouveau récital Piano-Voix.

De mars 2001 à juin 2004, Marie Paule Belle créée et tourne un spectacle consacré au répertoire de Barbara qui connait un énorme succès aussi bien en France qu'à l'étranger (Suisse, Belgique, Japon...). Une parenthèse dans sa carrière avant de revenir sur scène avec son nouveau tour de chant à partir de décembre 2004 où elle retrouve son piano pour interpréter ses plus belles chansons ainsi que de toutes nouvelles, écrites par ses complices de toujours, Françoise Mallet-Joris et Michel Grisolia, et qui fait l'objet d'un nouvel album. En 2005, c'est la sortie du CD Un pas de plus.

Marie Paule Belle, interprète française jouant au piano et écrivant ses textes, est une artiste rare, passionnée, rageuse et révoltée. Elle s'éclate dans La Parisienne, mais s'attache aussi à nous faire découvrir les chansons sensibles de son répertoire, jouant ce qu'elle chante, chaque mot souligné d'un sourire ou chaque note plus triste d'un regard mélancolique.

Qu'il s'agisse de ses spectacles ou des ses tournées, les éloges saluent ses performances de musicienne et d'interprète. Elle offre un récital parfait, alternant tendresse et fantaisie. Elle a signé quelques uns de ses textes, mais a fait appel à Françoise Mallet-Joris, Isabelle Mayereau et Michel Grisolia.

Ses chansons écrites en dehors des modes gardent leurs qualités essentielles, elle traduisent une attention aux autres, le refus de l'indifférence et se révèlent être d'actualité, elles transmettent simplement mais intensément les émotions de la vie, qui transparaissent sur son visage expressif, dans la fêlure de sa voix au timbre si particulier et attachant.

Avis du public : Marie-Paule Belle

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS