Prochainement à l’affiche

Marcelo Evelin - Dança Doente jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 19 au 23 octobre 2017 | Durée : 2 heure environ
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Festival d'Automne à Paris
RESERVER

À partir de 26,50 € , 20 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Marcelo Evelin - Matadouro

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 14 au 19 octobre 2013 | Durée : 1 heure environ
MUSIQUE & DANSE, Festival d'Automne à Paris

Spectacle terminé depuis le 19 octobre 2013

 

Marcelo Evelin

Marcelo Evelin est chorégraphe, performeur et chercheur. Il vit et travaille en Europe depuis 1986, où il se focalise sur la danse et le théâtre physique. Evelin collabore avec des professionnels de toutes nationalités, langues maternelles, origines et disciplines, et réalise des projets incluant musique, vidéo, installations, et occupation de certains espaces. Créateur indépendant avec sa compagnie Demolition inc., il enseigne l’improvisation et la composition à l’école du mime à Amsterdam, où il réalise aussi des projets et accompagne les étudiants dans le processus de création.

Evelin anime en outre des ateliers et des projets collaboratifs dans différents pays, en Rurope, au Japon, en Amérique du Nord et du Sud et en Afrique. En 2006, il retourne au Brésil où il est actif en tant que directeur et commissaire d’expositions. Il a mis en place et coordonne une plateforme d’artistes indépendants, Núcleo do Dirceu à Teresina, dans l’État du Piauí, où l’on effectue aussi de la recherche et du développement dans le domaine des arts du spectacle vivant. Núcleo a été récompensé à deux reprises par l’Association des Critiques d’art de São Paulo (APCA)  : en 2008, «  meilleure politique publique pour la danse  », et en 2011, «  meilleure production, formation, création et diffusion en matière de danse  ». Ses spectacles Bull Dancing (2006) et Mono (2008) ont tourné au Brésil et à l’étranger. Evelin et Núcleo do Dirceu ont ensuite présenté la première de Matadouro en novembre 2010 au festival Panorama de Dança à Rio de Janeiro, et dans le cadre des expositions d’art Galpão do Dirceu dans le Piauí et SESC à São Paulo.

Matadouro s’articule autour du combat, et conclut la trilogie inspirée de l’écrivain, sociologue et ingénieur brésilien Euclides da Cunha  : Sertão (2003) abordait la terre, Bull Dancing, l’homme.

Avis du public : Marcelo Evelin

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS