Prochainement à l’affiche

We're pretty fuckin' far from okay jusqu'à 26% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Bastille Paris | du 15 au 20 janvier 2018 | Durée : 1 heure
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine
RESERVER

À partir de 28,50 € , 21 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Bastille Paris | du 28 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 45 minutes
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Pop, rock & folk, Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2016

 

Lisbeth Gruwez

Lisbeth Gruwez a étudié la danse contemporaine à PARTS à Bruxelles.

Elle commence sa carrière professionnelle avec Ultima Vez, dans le projet Pasolini Of Heaven and Hell et Away From Sleeping Dogs avec Iztock Kova. Depuis 1999, Lisbeth Gruwez a travaillé avec Jan Fabre, dansant dans As the World Needs a Warrior’s Soul, suivi de Je suis Sang, créé dans la Cour d’honneur du Palais des papes au Festival d’Avignon (2005). En 2001, elle joue dans le film de Pierre Coulibeuf sur le travail de Jan Fabre Les Guerriers de la Beauté. En 2002, elle est interprète dans Images of Affection pour la Needcompany mis en scène par Jan Lauwers. Un an plus tard Lisbeth Gruwez travaille avec Grace Ellen Barkey dans Few Things et Cry Me a River de Riina Saastamoinen. Toujours en 2003, elle danse dans Foi chorégraphié par Sidi Larbi Cherkaoui. En 2004, Jan Fabre crée avec et pour elle Quando l’uomo principale è una donna. Elle a également participé à l’installation Origine avec Peter Verhelst.

Avec Maarten Van Cauwenberghe, elle fonde Voetvolk en 2006. L’année suivante, ils créent leur premier spectacle Forever Overhead. En 2008, elle danse avec Melanie Lane dans i !2, une création de Arco Renz. En 2008, elle tourne dans Lost Persons Area (2010), un film de Caroline Strubbe. Le film est nominé au Festival de Cannes l’année suivante et Lisbeth Gruwez reçoit le prix de la meilleure actrice féminine aux Movie Awards flamands. La même année, elle crée Birth of Prey. En 2010, elle crée son premier groupe de performance HeroNeroZero et joue le rôle principal d’un court métrage réalisé par Silvia Defranc. En 2011, elle crée L’Origine et It’s going to get worse and worse and worse, my friend, pièce présentée aux Rencontres chorégraphiques en 2012. En 2013, elle travaille avec le photographe belge Dirk Braeckman et en 2014 elle crée AH/HA, première pièce pour plusieurs interprètes de Voetvolk, présentée aux Rencontres chorégraphiques en 2014.

Avis du public : Lisbeth Gruwez

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS