Prochainement à l’affiche

Pavillon noir jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Châtillon Châtillon | le 08 février 2019 | Durée : 2h15
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 14,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Pavillon noir

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | du 10 au 11 mai 2018 | Durée : 2h15
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 11 mai 2018

 

Kevin Keiss

Après un magister (ENS-Sorbonne) et un doctorat de Lettres Classiques sous la direct ion de Florence Dupont (Par is 7), Kevin Keiss intègre l'École du Théâtre National de Strasbourg dans la section Mise en scène/dramaturgie où il se forme notamment auprès de Jean-Pierre Vincent, Valère Novarina, Claude Régy, Krystian Lupa, Olivier Neveu, Jean Jourdheuil et Christophe Triau.

Au TNS, il écrit deux pièces mises en scène par Amélie Énon avec une partie de leur promotion, Et la nuit sera calme, librement inspiré des Brigands de Schiller (Festival au Picolo Teatro de Milan, Fest ival Premières à Strasbourg, Théâtre de la Bastille à Paris, CDN de Thionville) et Rien n'aura eu lieu (Couverture Théâtre Public 2010, présentée au public du TNS lors des ateliers de sortie).

Depuis 2011 il travaille en tant qu'auteur, traducteur ou dramaturge en France avec : Jean-Pierre Vincent, Julie Brochen, Sarah Lecarpentier et la Cie Rêvages à Lille, Lucie Bérélowich, Nora Granovsky pour qui il écrit Soulèvement d'après le mythe de Guillaume Tell (Comédie de Picardie, Théâtre de l'Ouest Parisien, tournée), Charles-Éric Petit, Renaud Triffaut, Roxane Palazzotto, Océane Mozas (autour des Héroïdes d’Ovide dont il traduit le texte Labo au TGP de Saint-Denis.) En 2014, il est accueilli en résidence d’écriture à la Chartreuse-Cnes avec la me teur en scène Laëtitia Guédon pour son texte Troyennes Les morts se moquent des beaux enterrements (Théâtre 13, Guadeloupe, encore en tournée.)

Il travaille également à l'étranger : au Japon avec Kouhei Narumi (Théâtre National de Tokyo), en Afrique du Sud avec Charles Malet (Institut Français, Alliance) pour qui il écrit la pièce (Z)Africa, à New York avec Élise Vigier et le Théâtre des Lucioles pour la pièce Just above my head dont il réalise la traduction et l’adaptation.

En 2013, il publie la nouvelle Bruissant avec les plasticiennes Laure Gilquin et Krystelle Paré après une résidence d’artiste dans l’hôpital Psychiatrique de Bourg-en-Bresse (Commande Drac Rhônes-Alpes).

Depuis plusieurs années, il travaille en collaboration avec la comédienne et metteur en scène Maëlle Poésy sur les spectacles de La Cie Drôle de Bizarre : Purgatoire à Ingolstadt de Mariluise Fleisser dont il fait la traduction et l'adaptation, Candide, Si c'est ça le meilleur des mondes, dont il écrit le texte et qu'il adapte avec Maëlle Poésy.

Il est comme dramaturge sur deux pièces courtes de Tchékhov Le Chant du Cygne et L'Ours en janvier 2016 au Studio de la Comédie Française et qu'il co-adapte avec Maëlle Poésy. Ils sont accueillis en résidence à deux reprises à La Chartreuse-Cnes pour l'écriture de Ceux qui errent ne se trompent pas. Ils composent l'histoire à deux, Kevin Keiss écrit le texte et Maël le Poésy met en scène. Ceux qui errent ne se trompent pas a remporté le prix de l’Aide à la Création du CNT 2015, en dramaturgie plurielle (Maëlle Poésy/Kevin Keiss). Le spectacle a été présenté dans la programmation de la 70ème édition du Festival d’Avignon en 2015.

En Janvier 2015 il fonde avec Adrien Cornaggia, Aurore Jacob, Riad Gahmi, Julie Ménard, Pauline Ribat et Yann Verburgh le Collectif Traverse - collectifs d'autrices et d'auteurs en résidence à La Chartreuse-Cnes, ils mènent des ateliers et travaillent avec le Collectif d’acteurs OS’O, lauréats du Festival Impatience 2015.

En tant que spécialiste des théâtres antiques, Kevin Keiss enseigne à l'université Paris 7 et Bordeaux 3 et donne des masterclass avec le groupe CNRS " Antiquité Territoire des Écarts " dont il est membre.

Avis du public : Kevin Keiss

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS