Anciennement à l’affiche

La Vénitienne

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Royal de Versailles Versailles | le 08 novembre 2011 | Durée : 3 heures entracte inclus
MUSIQUE & DANSE

Spectacle terminé depuis le 08 novembre 2011

 

Kareen Durand

Née en 1978, Kareen Durand obtient ses prix de basson, musique de chambre et formation musicale aux Conservatoires de Metz et Nancy avant de débuter l’étude du chant. Rapidement, elle est admise au Conservatoire Supérieur -CNR de Paris, puis au Centre de Formation Lyrique de l’Opéra National de Paris de sept. 2001 à juin 2004

Elle possède à son répertoire des rôles aussi variés que Lucy (Le Téléphone de Menotti), Constance (La Poule noire de Rosenthal), Gabrielle (La Vie parisienne d'Offenbach), Vagaus (Le Triomphe de Judith de Vivaldi) et Ernestine (Monsieur Choufleuri d'Offenbach).

Depuis son admission au Centre de Formation Lyrique de l'Opéra de Paris, en septembre 2001, elle a étudié intégralement ceux de Lauretta (Gianni Schicchi de Puccini), Manon (Massenet), Clairette (La Fille de Madame Angot de Lecocq), Norina (Don Pasquale de Donizetti) Suzanne (Les Noces de Figaro de Mozart).

Sa tessiture et son agilité vocale font d'elle une interprète idéale du bel canto romantique dont elle maîtrise les pages les plus célèbres (La Somnambula, I Capuleti e i Montecchi et I Puritani de Bellini, Linda di Chamounix, Maria di Rohan et La Fille du Régiment de Donizetti).

Elle aborde en récital Gilda (Rigoletto de Verdi), Pamina (Die Zauberflöte de Mozart) et I Puritani de Bellini.

Parallèlement au répertoire lyrique « traditionnel », Kareen Durand donne de nombreux concerts avec l'ensemble instrumental L'Astrée, dont la presse salue l'originalité des redécouvertes historiques (Mathilde de Guise de Hummel, Les Derniers Jours de Pompéï de Joncières, Polyeucte de Gounod, Les Bayadères de Catel, Pharamond de Berton, Roméo et Juliette de Steibelt).

Elle étudie la musique ancienne au CNR de Paris avec Michel Laplenie et Kenneth Weiss et donne à ce titre plusieurs concerts de cantates françaises et se produit en 2001-2003 dans Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, le Te Deum de Colin de Blamont, le Requiem de Jean Gilles, des grands motets de Bury et Lalande, et le Stabat Mater de Pergolèse (Production de l’opéra de Rouen). En avril 2003, elle est la Nymphe des Boréades de Rameau à l’Opéra Garnier sous la direction de William Christie.

Dans le répertoire de musique sacrée, elle exécute également les parties solistes de la Création de Haydn, Le Messie de Haendel, le Requiem et la Messe en Ut mineur de Mozart. 

Elle est récemment accueillie par le Festival Les Italiennes de Puyloubier dans des airs de Donizetti et Bellini et par le Festival de Wroclaw (Pologne), dirigé par Martin Gester, pour une série de concerts autour d’Arias de Haendel, ainsi que pour le Gloria et Armida abandonnata

Elle interprète le rôle de Rési dans Valse de Vienne de Strauss à la Halle aux Grains à Toulouse et suite aux concours de Clermont-Ferrand 2004 et 2005, elle est Constance dans L’Enlèvement au Sérail en mai 2006 et Mme Silberklang dans Der Schauspieldirektor de Mozart en juin 2006.

Finaliste de plusieurs concours nationaux ou internationaux, Kareen Durand est quatre fois lauréate au Concours 2000 de l'Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français (présidé par Françoise Pollet) et obtient une bourse du Mécénat culturel des Saints Anges (sous le haut patronage de William Christie, Eve Ruggieri et Mme la Comtesse de Paris).En 2004, elle est demi-finaliste du concours International Reine-Elisabeth.

En 2007, elle est de L'enfant et les sortilèges, fantaisie musicale de Maurice Ravel et Colette, m.e.s. Patrice Caurier et Moshe Leiser.

Avis du public : Kareen Durand

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS