Prochainement à l’affiche

Elle jusqu'à 14% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Athénée Théâtre Louis-Jouvet Paris | du 07 au 24 mars 2018 | Durée : 1h10
COMEDIE & BOULEVARD, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 40 € , 34,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Les bonnes

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Passage vers les Etoiles Paris | du 14 avril au 26 mai 2016 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 26 mai 2016

 

Jean Genet

  • Le parcours mouvementé de " l'ennemi déclaré " 

Jean Genet naît le 19 décembre 1910 à Paris.

 " L'ennemi déclaré " semble rencontrer dès l'enfance son destin de fauteur de trouble. Orphelin, placé en famille d'accueil, il fugue, se rend coupable de délits mineurs... et connaît la prison, dès l'âge de quinze ans. Placé en détention à la colonie pénitentiaire de Mettray, il s'en libère en s'engageant dans l'armée. Mais il finit par déserter, en 1936, et par quitter la France. A son retour à Paris, après un vagabondage à travers l'Europe, il poursuit une existence aventureuse, entre désertions, falsifications de papiers, vols... faits qui lui vaudront une douzaine d'inculpations en moins de sept ans.

C'est à la centrale de Fresnes où il est incarcéré qu'il écrit, à l'automne 1942, son premier poème, Le Condamné à mort, imprimé à ses frais. C'est également en prison qu'il rédige la même année Notre-Dame-des-Fleurs et, l'année suivante, Le Miracle de la rose.

Alors que Genet est sur le point d'être condamné à la relégation perpétuelle, Jean Cocteau intervient en sa faveur devant les tribunaux : Genet sera libéré en 1944.

De 1945 à 1948, il écrit trois romans : Pompes funèbres, Querelle de Brest et Journal du voleur, un recueil de poèmes, un ballet et trois pièces de théâtre : Haute Surveillance, Les Bonnes et Spendid's.

En 1949, Genet est définitivement gracié, grâce à une pétition d'écrivains lancée par Cocteau et Sartre.

Entre 1955 et 1961, il écrit et publie Le Balcon, Les Nègres et Les Paravents (créé en 1966) , trois pièces qui le propulsent au premier rang des dramaturges contemporains. Suit pourtant une période de dépression qui l'amène à la tentative de suicide.

En décembre 1967, Genet part pour un long voyage en Extrême-Orient. A son retour en France, surpris par les événements de mai 1968, il publie, en hommage à Daniel Cohn-Bendit, son premier article politique.

En 1970, il se joint pour trois mois au mouvement des Black Panthers.

Dans le même temps, il commence la rédaction de ce qui deviendra, quinze ans plus tard, Un Captif amoureux, à partir de son expérience dans les camps palestiniens et auprès des Black Panthers.

En septembre 1982, Genet est à Beyrouth lorsque sont perpétrés les massacres dans les camps palestiniens de Sabra et de Chatila. Il rédige alors le plus important de ses textes politiques : Quatre heures à Chatila.

Atteint d'un cancer de la gorge, Genet meurt le 15 avril 1986.

Haut de page

  • Oeuvre littéraire et théâtrale

Jean Genet laisse une oeuvre à l'esthétique centrée sur la quête de l'image.

Après la sortie de Saint Genêt, Comédien et martyre de Sartre, Genet se retrouve dans unue impasse. Le voilà prisonnier de l'image qu'il a créée. S'ensuit une période de stérilité qui va le conduire au théâtre. La rencontre avec les arts plastiques et surtout avec Giacometti bouleverse ses conceptions esthétiques. Son oeuvre évolue vers la résurrection d'un théâtre rituel et sacrificiel, obsédé par le thème de la réversabilité des identités. La glorification du marginal le cède à la mise en perspective de l'universel artifice et des simulacres.

Romans :
1944 Notre-Dame-des-Fleurs
1946 Miracle de la rose
1947 Pompes funèbres
Querelle de Brest

Pièces :
1947 Les Bonnes
1949 Haute surveillance
1956 Le Balcon
1959 Les Nègres
1961 Les Paravents
1989  " Elle " , édition posthume.
1993 Splendid's, édition posthume.
1994 Le Bagne, édition posthume

Autres :
1942 Le Condamné à mort, poésie
1949 Journal du voleur, autobiographie
1986 Un Captif amoureux, récit
1991 L'Ennemi déclaré, textes et entretiens

1950 Un Chant d'amour, film

Haut de page

Avis du public : Jean Genet

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS