Jean-Claude Grumberg

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

L'être ou pas - Pour en finir avec la question juive

1
2
3
4
5
  • 74 avis
Théâtre du Blanc-Mesnil Le Blanc-Mesnil | le 08 novembre 2017 | Durée : 1h10 environ
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 16,50 €

Les Autres jusqu'à 40% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois Paris | du 23 novembre au 23 décembre 2017 | Durée : 1h40
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Votre maman

1
2
3
4
5
  • 8 avis
Théâtre de l'Atelier Paris | du 19 avril au 10 juin 2017 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Comédie dramatique, Coups de coeur, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 10 juin 2017

 

Jean-Claude Grumberg

Auteur dramatique, né à Paris en 1939.

Après avoir exercé différents métiers, Jean-Claude Grumberg entre comme comédien dans la Compagnie Jacques Fabbri.

Il aborde l’écriture théâtrale en 1968 avec Demain une fenêtre sur rue (m. en sc. Marcel Cuvelier), récompensée par le Prix des U, puis suivront : Mathieu Legros (1969), Michu (1969), Rixe (1969), Chez Pierrot (1974), En r’venant d’Expo (1975), Zone Libre (1990 ; Molière du meilleur auteur dramatique), Linge Sale (m. en sc. M. Villermoz), Maman revient pauvre orphelin (m. en sc. Philippe Adrien), Adam et Eve (m. en sc. Gildas Bourdet ; 1997), Rêver peut-être (1998 ; Prix du Syndicat de la Critique).

En 1971, il entre au répertoire de la Comédie-Française avec Amorphe d’Ottenburg, reprise en 2000. Avec Dreyfus (1974), il obtient le Prix Plaisir du Théâtre, le Grand Prix Théâtre de la SACD et le Prix du Syndicat de la Critique.

La pièce l’Atelier, créée en 1979, a été reprise en 1999 (dans une mise en scène de Gildas Bourdet) et a été récompensée : Prix Ibsen, Prix du Syndicat de la Critique, Grand Prix de la Ville de Paris, Molière du meilleur auteur dramatique et de la meilleure pièce du répertoire (1999).

Jean-Claude Grumberg est aussi l’auteur d’un roman La nuit tous les chats sont gris (Calman-lévy) qu’il a lui-même adapté pour le théâtre. Il a également adapté Le chat botté de Ludwig Tieck, Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller (Molière de la meilleure adaptation), Les trois soeurs d’Anton Tchékhov, Encore une histoire d’amour de Tom Kempinski (Molière de la meilleure adaptation), En cas de meurtre de Joyce Carol Oates, Conversation avec mon père de Herb Gardner (2002) et Vers toi Terre Promise (2009).

Au cinéma, il est le co-dialoguiste de : Les années sandwichs (de Pierre Boutron), Le dernier Métro (de François Truffaut). Il est le scénariste de La petite Apocalypse (de Costa-Gavras), Le plus beau pays du monde (réal. Marcel Bluwal), Faits d’hiver, Amen (de Costa-Gavras, 2002). Il est le co-scénariste des Mille (réalisé par Sébastien Grall).

Pour la télévision, il écrit Thérèse Humbert (réal. Marcel Bluwal), les lendemains qui chantent (réal. Jacques Fansten), Music-Hall (réal. Marcel Bluwal), Le miel amer (réal. Maurice Frydland), La peau du chat (réal. Jacques Otmezguine), Julien l’apprenti. Pour Pierre Tchernia, il a adapté l’Huissier, nouvelle de Marcel Aymé.

Jean-Claude Grumberg a reçu le Grand Prix de l’Académie Française en 1991 et celui de la SACD en 1999 pour l’ensemble de son oeuvre. En 2009, il reçoit le Molière de l'Auteur francophone vivant pour Vers toi Terre Promise.

L’ensemble de son oeuvre théâtrale est disponible aux éditions Actes Sud.

Avis du public : Jean-Claude Grumberg

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS