Fernando Arrabal

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Fernando Arrabal

L'architecte et l’empereur d'Assyrie jusqu'à 33% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Darius Milhaud Paris | du 08 au 29 octobre 2018 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

Pique-nique en campagne

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Café de la Gare Paris | du 16 octobre 2014 au 19 juin 2015
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 19 juin 2015

 

Fernando Arrabal

Né à Melilla (une enclave espagnole au Maroc) en 1932, il a passé la plupart de son enfance à Ciudad Rodrigo, près de la frontière portugaise. Il vit actuellement à Paris.

Après avoir passé trois ans au sein du Mouvement Surréaliste, il crée le Mouvement Panique en 1963 avec Alexandre Jodorowsky et Alain Topor. Leur manifeste établit l’intention d’harmoniser l’absurde et le cruel, et de concilier l’art et la vie, et choisit la cérémonie comme moyen d’expression. Le “théâtre panique” d’Arrabal se base sur une recherche formelle sur l’espace et le geste, et sur un langage ponctué d’éléments surréalistes.

A New-York, Arrabal prit part aux débuts de la Beat Generation aux côtés d’Allan Ginsberg.

Il a dirigé 7 long-métrages, a publié 12 romans, 6 recueils de poèmes (illustrés par Dalí, Magritte, Amat, Picasso, Saura..., et qui ont fait l’objet d’une exposition au Musée de Bayeux, France), plusieurs essais et sa célèbre Lettre au Général Franco, quand le dictateur était encore en vie.

Arrabal reçut le Premio Nacional de Superdotados (prix national des surdoués) à l’âge de 10 ans, et 40 ans plus tard le Premio Nadal. Bien qu’il soit l’un des auteurs les plus controversés de son époque, ses oeuvres ont été acclamées dans le monde entier : Grand Prix de Théâtre de l’Académie Française, Prix Nabokov (Italie), Premio Espasa de Ensayos (Espagne), World’s Theatre Prize (New-York), etc.

Après 25 ans de silence, le Collège de Pataphysique lui a décerné sa plus haute distinction ainsi qu’à Jean Baudrillard, Dario Fo et Umberto Eco.

Son théâtre complet réunit plus de 2000 pages.

Fin 2001, Fernando Arrabal a reçu le Premio Nacional de Teatro (Espagne), dans une large mesure (selon les déclarations du jury) grâce à la mise en scène de Juan Carlos Pérez de la Fuente de la pièce Le cimetière des automobiles.

Avis du public : Fernando Arrabal

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS