Enrique Morales

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Enrique Morales

René-Marc - Bariolages jusqu'à 40% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Blancs Manteaux Paris | du 29 janvier au 25 juin 2022
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show
RESERVER

À partir de 14,50 € au lieu de 16 €

 

Anciennement à l’affiche

Jeu, set et meutre

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Les Feux de la Rampe Paris | du 23 au 30 septembre 2015 | Durée : 1 heure
COMEDIE & BOULEVARD, Policier, Burlesque

Spectacle terminé depuis le 30 septembre 2015

 

Enrique Morales

Né à Buenos Aires en 1952, Enrique Morales débute ses études d’acteur en Argentine avec Raul Serrano et Angel Ruggero. Au milieu des années quatre-vingt, il obtient le diplôme de Metteur en Scène de l’Ecole Municipale d’Art Dramatique de Buenos Aires, puis étudie l’écriture auprès des grands de son pays, dont Ricardo Monti et Roberto " Tito " Cossa.

Il joue pour le théâtre, le cinéma, la radio et la télévision.

Ses mises en scène de théâtre ont voyagé en Europe : aux Iles Canaries (Tocala de nuevo Cacho au Festival des Trois Continents d’Aguimes et au Festival de Théâtre Comique)et en Espagne, à Barcelone (Tocala de nuevo Cacho et La Mitad de algo au Théâtre Malic, Insolacion à La Casona).

Il écrit pour le cinéma L’homme qui gagna la raison, réalisé par Alejandro Agresti, et S.O.S. Gulubu, réalisé par Raul Tozzo et Susana Tossi. Il est l’auteur des séries télévisées à succès Las Tretas de Moria (Canal 11) et La Isla de los Wittys (Canal 13).

Ses pièces de théâtre ont été montées au Théâtre Général San Martin (El Clu, premier prix en 1992 du concours d’œuvres semimontado), à l’Astros (No tan brujos), au Teatro de la Fabula (Khayaam et Los Hijos de Maria), au Bajo Corrientes (La Mitad de algo) et dans de nombreux autres théâtres. En mars 1999, l’Alvear produit son opéra populaire Once Corazones au Teatro Ribera.

Ancien critique théâtral, il a travaillé à Buenos Aires pour la Radio Nacional, Radio America et diverses F.M., ainsi que pour Ambito Financiero (l’un des trois quotidiens les plus lus d’Argentine) et Satiricon, illustre revue satirique des années quatre-vingt. En 1992, il fonde l’association Genesis, à vocation culturelle, dont il dirige la revue.

Professeur de dramaturgie, il enseigne à Paris, Buenos Aires et Barcelone.

En France, il a écrit et mis en scène Khayyam : voyage soufi en terre tango à l’auditorium de l’Institut du Monde Arabe (novembre 1999) et Empreintes à Kiron Espace et à la Maison de l’Asie du Sud-Est (décembre 1999) dans le cadre du Festival International Paris-Banlieues-Tango. Il dirige également les Movidas Théâtrales, cycle de lectures théâtrales d’auteurs contemporains hispanophones, au cinéma parisien Le Latina.

Avis du public : Enrique Morales

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS