Actuellement à l’affiche : Emilie Wawerla

La guerre des sexes jusqu'à 42% de réduction

1
2
3
4
5
  • 124 avis
Feux de la rampe Paris | du 06 octobre au 31 décembre 2017 | Durée : 1h15
COMEDIE & BOULEVARD, Pour adultes
RESERVER

À partir de 20 € au lieu de 26,50 €, 15,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

La guerre des sexes

1
2
3
4
5
  • 124 avis
Feux de la rampe Paris | du 10 septembre 2015 au 28 août 2017 | Durée : 1h15
COMEDIE & BOULEVARD, Pour adultes

Spectacle terminé depuis le 28 août 2017

 

Emilie Wawerla

  • Formation

Elle commence par la danse, en formation professionnelle au sein de l’Académie de Rick Odums, joue dans des comédies musicales, notamment au CNIT, à la salle Pleyel, et prend des cours de chant avant de se tourner vers le théâtre dans le registre de la comédie, monde dans lequel elle trouve alors sa véritable vocation.
Elle fait plusieurs stages d’improvisation, mais est surtout très vite formée sur le tas.

  • Théâtre

Elle enchaîne les comédies au théâtre : c’est en 2000 qu’elle goûtera pour la première fois au plaisir de la scène dans une comédie de Frédéric Rondot : Les amis ne sont plus ce qu’ils étaient, à Paris.

En juillet 2004, pendant le festival d’Avignon, au théâtre ‘le Paris’, elle jouera dans deux comédies : Au secours, elles veulent toutes des bébés et Couscous aux lardons.

En 2004-2005 elle incarnera La fille aux pères, une comédie de Michel Delgado, au théâtre Le Méry, à Paris. Par le même auteur, elle jouera dans Mon colocataire est une garce.

  • Cinéma

Au cinéma, on la verra dans un long métrage de Christian Lara : 1802, l’épopée, et dans plusieurs courts métrages.

  • Télévision

A la télévision sur TF1, elle jouera un de ses sketchs dans l’émission : Les coups d’humour.

  • One woman show

Jusqu’en 2003, elle se consacre à l’écriture de son one woman show, qu’elle co-écrit avec Frédéric Rondot.

Faire rire en interprétant ses textes à elle, écrits toute seule comme une grande devient soudainement sa priorité. C’est la raison pour laquelle elle décide de se consacrer entièrement à son One Woman Show avec la collaboration de Fabio Avon et de Frédéric Rondot : ses Super-complices pour le texte et la mise en scène. Et c’est finalement dans les cafés-théâtre de Paris et de province que Wonder Woman se confronte seule au public. En avril et en septembre 2006, elle jouera tous les weeks ends au théâtre Pixel et continuera la Super-saison au théâtre Michel Galabru. C’est de tout ce parcours que le Wonder Woman Show est à l’origine.

Avis du public : Emilie Wawerla

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS