Prochainement à l’affiche

Ana Morales - Una mirada lenta jusqu'à 18% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Suresnes - Jean Vilar Suresnes | le 22 mai 2018 | Durée : 1h10
MUSIQUE & DANSE, Danses latines
RESERVER

À partir de 25,50 € , 21 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Ballet flamenco de Andalucía - En la memoria del cante. 1922.

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Chaillot - Théâtre national de la Danse Paris | du 21 au 22 mars 2015 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Danses latines, Festival

Spectacle terminé depuis le 22 mars 2015

 

Antonio Campos

Il est né dans une famille andalouse émigrée en Catalogne, mais qui très vite après sa naissance retourne s’installer à Grenade. Dès le berceau, Antonio Campos s’initie au flamenco parmi les siens qui, sans être professionnels, sont de grands aficionados. Sa première passion fut la guitare qu’il apprit à Grenade auprès des plus grands maestros et qu’il pratiqua longtemps dans les tablaos avant de se tourner vers le chant. C’est presque par hasard qu’il commence à chanter.

Dans le disque Granà baila por Tangos, il propose une version de tangos qu’il avait entendus auprès d’une vieille gitane d’Illora. À partir de là, il commence à chanter dans le tablao La Reina Mora au Sacromonte. Après un an et demi dans les différents tablaos de Grenade, il commence à se produire à Madrid dans des salles aussi prestigieuses que Casa Patas, Suristan, La Cuarta Pared, Galileo Galilei, Caracol ou Clamores. Commence alors pour lui une vertigineuse carrière qui l’amène à travailler sur les scènes les plus importantes du monde (New York, Japon, Londres, Paris, Maison de la danse à Lyon etc.) auprès des plus grands danseurs et chorégraphes : Mario Maya, Antonio Canales, Rafaela Carrasco, Merche Esmeralda, Javier Barón, Manuela Carrasco, Isabel Bayón, Mercedes Ruiz, Rocío Molina, Javier Latorre, Andrés Peña, Manuel Liñán, El Farru, La Moneta, Belén Maya, etc.

Très puissant, son cante sait aussi se faire délicat et reflète une grande connaissance de la tradition. Il chante avec don de soi et témérité. Son premier disque, en 2009, enregistré au Corral del Carbón à Grenade est unanimement salué par la critique. Il est aujourd’hui l’un des chanteurs les plus demandés pour l’accompagnement de la danse tout en menant parallèlement une carrière soliste reconnue par les plus grands festivals de flamenco, en particulier à Nîmes où il a offert un mémorable concert acoustique en 2010.

Avis du public : Antonio Campos

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS