Roberto d'Olbia - Le dresseur de piano

Théâtre des Variétés , Paris

Du 24 janvier au 21 mars 2005
Durée : 1H30

HUMOUR & CAFE THEATRE

Artiste aux talents multiples, Roberto d'Olbia est un pianiste virtuose, aux dons d'imitateur et de comique. Il offre à son public des spectacles truffés de surprises, d'une grande originalité. Les mille et une note de Roberto d'Olbia forment un univers fou et fascinant !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 21 mars 2005

 

Roberto d'Olbia - Le dresseur de piano

Avec

Roberto d'Olbia

Un fantaisiste au charisme magnétique

Quel clown ce pianiste ! Et on aurait pu dire aussi comédien et chanteur ! Roberto d’Olbia bondit sur scène, enjambe son tabouret agilement et attaque le fameux concerto de Rachmaninoff. Le charme agit, ce pianiste est un véritable virtuose qui n’hésite pas à se parodier lui-même. Soudain, la musique s’amplifie dans une déferlante de variations qui dérapent en swing, rock, jazz puis revient à Chopin avec humour. Mimiques malicieuses, bavard impénitent, Roberto d’Olbia plagie un air de Verdi avec une voix de baryton et contre ténor, chante Piaf de façon troublante et revient jouer avec maestria un morceau de Nat King Cole. Epoustouflant, il met le moral au beau fixe !

 " Un pianiste italien virtuose et bourré d'humour. " Le Parisien, 22/02/2004

 " Le show de ce pianiste pas comme les autres - il est aussi comédien, clown, chanteur et imitateur - a subjugué le public. " Patrick Caffin, Le Parisien, 23/04/2004

 " Impossible de compter tous les morceaux de cette soirée si originale et follement drôle. Généreux, talentueux, Roberto d'Olbia passe un grand coup de balai sur vos

 " Roberto, l'homme-orchestre, un virtuose incroyable, c'est le Quatuor à lui tout seul, un dresseur de piano. "  Jean-Marie Bigard

 " ...En effet, j'ai assisté au spectacle de Roberto. Il travaille dans l'esprit de Victor Borge, c'est à dire que c'est un excellent musicien qui se moque de son art d'une façon assez spirituelle. Son show est drôle, original, à conseiller à tout ceux qui s'endorment pendant les concerts classiques... Aucune séquence ne dure plus longtemps que 3 ou 4 minutes. La musique classique au café théâtre ! " Otto Wessely, 29/03/2004

Le Transformiste du Piano. " Cet artiste multifacettes que je qualifie de transformiste du piano tant il est talentueux dans son jeu de comédien, d'imitateur, d'interprète et d'improvisateur. " Guy Balensi, mai 2003

 " A la fois pianiste virtuose, imitateur, chanteur, Roberto D’Olbia est par excellence l’artiste inclassable. Son spectacle est un vrai show, dans le sens intégral du terme, chanteur de charme ou ténor, il passe allègrement de l’opéra à la chanson la plus délurée ou la plus tendre, de Pavarotti à Léo Ferré, en passant par Elvis ou Jerry Lewis, il arbore la chanson italienne en référence à ces origines. Quant à l’imitation, faite de sketchs et de chansons délirantes, sa dingo folie galopante est décidément chronique et contagieuse ! Méfiez- vous… Ses passages à la télévision ont été à chaque fois des événements. Provoquant le rire et l’étonnement, dans l’émission de Michel Drucker sur France 2, ou celle de Laurent Boyer sur M6. Il est qualifié de pur génie par Patrick Sébastien dans son émission Le Plus Grand Cabaret du Monde. Il a dernièrement assuré la première partie de Jean-Marie Bigard au Zénith à Paris. Après avoir effectué également un passage à l’Olympia, il prépare actuellement son premier album de chansons inédites. Décidément Roberto d’Olbia, l’artiste kaléidoscope ! A voir d’urgence… " André Grand

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Roberto d'Olbia - Le dresseur de piano

0 Note

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Jean baptiste D. (1 avis) 26 janvier 2005

RE: Roberto d'Olbia - Le dresseur de piano 'Dresseur de piano', titre judicieusement choisi pour le spectacle de ce virtuose. L'instrument à queue obéit en effet aux doigts (et à l'oeil) de Roberto d'Olbia. Le spectacle, au Théâtre des Variétés, séduit d'abord, puis amuse pour enfin nous transporter aux rythmes endiablés des mille et une notes du répertoire éclectique de l'artiste. On sourit, on rit pour enfin s'esclaffer en accompagnant le délire de l'artiste dans son échappée rocambolesque. Jean-Baptiste
0
0
1
2
3
4
5
Par

Patricia B. (1 avis) 07 décembre 2004

Roberto d'Olbia - Le dresseur de piano Je suis super contente, j ai pleuré de rire, moi ! c est plustot rare. Il faut qu il perce, car une journée de stress et vite oublié lorsque nous voyons son spectable. encore bravo !!!
0
0

Spectacles consultés récemment