Sandrine Molaro

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Sandrine Molaro

Les romanesques jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre le Ranelagh Paris | du 09 septembre au 07 novembre 2021 | Durée : 1h25
CLASSIQUE
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Les romanesques

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre le Ranelagh Paris | du 01 au 25 octobre 2020 | Durée : 1h25
CLASSIQUE

Spectacle terminé depuis le 25 octobre 2020

 

Sandrine Molaro

  • Théâtre

Au théâtre, après avoir obtenu en 1994 le Prix Louis Jouvet, Sandrine Molaro a joué régulièrement sous la direction de Ch. Luthringer (Quoi de neuf ? Sacha Guitry ; Je t’avais dit, tu m’avais dit, J. Tardieu, Lucernaire), sous celle de B. Lavigne (Doit-on le dire, E. Labiche, Lucernaire ; Les mille pattes, Th. Daunou) et celle de G. Bourgue (Gentil n’a qu’unœil, Th. Paris-Villette ; La Carpe et le lapin, Th. de la Commune).

Elle a également été dirigée par J.-C. Barc (Cinq minutes pas plus, Th. Rive-Gauche), Ch. Bujeau (On choisit passa famille !, Splendid), R. Sand (Célibataires de D. Talbot, Splendid). X. Letourneur l’ a mise en scène dans J’aime beaucoup ce que vous faites (C. Greep, Café de la Gare et Palais des Glaces) et B. Lienard dans J’ai laissé pour vivre (ciné-troupe). Elle a joué dans Ex-voto de X. Durringer (m. en sc. Ch. Luthringer, Lucernaire). En 2010, elle joue dans La Ronde d'Arthur Schnitzler, sous la direction de Marion Bierry.

  • Cinéma

Elle a tourné dans L’Amour c’est mieux à deux (réal. D. Farrugia), On choisit passa famille ! (réal. J.-C. Barc), Les Gaous (réal. I. Sekulic), Frogz (réal. G. Tunzini), La Vache et le président (réal. P. Muyl), Briefing (réal. E. Assous). Elle a également participé à des moyens-métrages (Le Roman d’automne, réal.C. Brottes, lutin du meilleur film ; Eternelle rencontre, réal. M. Donio) ainsi qu’à des courts-métrages (Ca arrive, réal. D. Le Glanic).

  • Télévision

A la télévision, elle a tourné sous la direction de S. Karmann (Les Bougon), J. Bunuel (Marieet Madeleine), G. Vergez (P.J.), J.-C. Barc (Têtes de gondoles), D. Baron (Joséphine ange gardien).

Avis du public : Sandrine Molaro

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS