Jacqueline Bourgès Maunoury

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Violoncelle / Piano - L'Heure romantique

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Eglise Saint-Julien Le Pauvre Paris | le 22 mai 2022
MUSIQUE & DANSE, Musique classique

Spectacle terminé depuis le 22 mai 2022

 

Jacqueline Bourgès Maunoury

Disciple de Louis Hiltbrand, grand ami et successeur de Dinu Lipatti au Conservatoire de Genève, Jacqueline Bourgès-Manoury a toujours privilégié la recherche musicale et sonore, par une technique et une approche bien différentes des pianistes de sa génération.

Après des débuts remarqués à l’âge de 13 ans au Théâtre des Champs-Élysées dans un Concerto de Mozart, elle obtient à l’unanimité en 1974 une licence de concert à l’Ecole Normale de Musique et entre au Conservatoire de Genève où elle découvre une exigence de vérité tant humaine que musicale. Elle y obtient en 1976 un Premier Prix de Virtuosité avec les plus hautes distinctions.

Après avoir suivi diverses master classes auprès de Karl Engel, puis de Leon Fleisher, c’est avec Jean Fassina qu’elle va entreprendre, loin de la scène, un long travail basé sur la grande école du piano polonais. Elle fait sa rentrée en 1983 dans deux Concertos de Bach sous la direction de Claire Gibault. Ces concerts suscitent l’enthousiasme unanime de la critique.

Depuis, Jacqueline Bourgès-Manoury est l’invitée de grands Festivals (Marais, Sceaux, Ravel en Aquitaine, Flaine, Périgord Noir…) et se produit avec un vif succès dans les salles les plus prestigieuses en France et à l’étranger. Partenaire de grands noms tels que Alain Marion, Guy Touvron, Jean-PierreWallez, sa carrière l’a emmenée à Genève, Bruxelles, Francfort, Rome, Florence Palerme, Lisbonne, Bucarest, Belgrade, Sarajevo, etc.

Outre ses activités de concertiste, elle est titulaire du C.A. et enseigne à l’ENM de Créteil. Elle effectue régulièrement des enregistrements pour la radio (Radio Classique, France Musique, Radio Suisse Romande) et la télévision (TV5 Europe, France 3).

Ses deux disques consacrés à Mendelssohn (Préludes et Fugues op.35 et Fantaisie op.28 chez Adda-Musidisc) et à Schumann (Carnaval op.9 et Etudes Symphoniques op.13 chez Gallo) ont été salués par la critique. Elle a aussi enregistré un disque consacré à Chopin (24 Préludes op.28) et Rachmaninov (6 Moments Musicaux op.16) chez Loreley Production.

En 2008 elle joue avec Xenia Jankovic des oeuvres de Rachmaninov et Chostakovitch.

Avis du public : Jacqueline Bourgès Maunoury

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS