Anciennement à l’affiche

La Bonne Âme du Se-Tchouan

1
2
3
4
5
  • 4 avis
TGP - CDN de Saint-Denis Saint-Denis | du 08 au 18 janvier 2015 | Durée : 3h10 avec entracte
CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Molières 2014

Spectacle terminé depuis le 18 janvier 2015

 

Claude Evrard

Une complicité de toujours lie Claude Evrard et Arlette Téphany. Si "Les combustibles" sont leur première occasion de travailler ensemble, ils viennent tous deux de la même famille de théâtre... Claude Evrard en effet a fréquenté les grandes compagnies de la décentralisation dramatique. Dans les années 60/70, et après des débuts au TNP de Jean Vilar, il travaille sous la direction d'Antoine Bourseiller, François Maistre, Jean Bouchaud, Robert Abichared, Guy Rétoré, Otomar Krejca, Michel Dubois, interprétant Ionesco, Boris Vian, Claudel, Shaw, Musset...

Comment ne pas évoquer, dans ces années d'utopie et de militantisme artistique, le duo qu'il formait avec son ami Philippe Avron ? On ne saurait dire le nombre de théâtres, de maison de jeunes et autres lieux parfois impropres à la représentation qui connurent la chance, le plaisir de recevoir leur visite amusée, intelligente, généreuse...

En 1981, Peter Brook dirige Claude Evrard dans "La Cerisaie" de Tchekhov. Toujours au théâtre des Bouffes du Nord, il est dans le "Dom Juan" que met en scène Maurice Bénichou (qu'il retrouve en 88 à Avignon pour "Les trois sœurs"). En 1983, pour le théâtre de Chelles alors animé par Arlette Téphany et Pierre Meyrand, Claude Evrard interprète le rôle de Pozzo dans "En attendant Godot" mis en scène par Yutaka Wada.

Bernard Murat fait appel à lui pour jouer Feydeau ("Tailleur pour dames", "La dame de chez Maxim's"), Anouilh ("La répétition"), Tourgueniev ("Un mois à la campagne"). En 1989, il est dans le spectacle de Patrice Chéreau, "Hamlet", avant de jouer dans "Cyrano de Bergerac" monté par Robert Hossein. En 92 et 93, avec Jean Tardieu, il est dans la "Trilogie marseillaise" inspirée des pièces de Marcel Pagnol. Au théâtre de l'Atelier il joue dans "Staline" mis en scène par Alain Maratrat et dans "Le mal court" d'Audiberti et "La panne" de Dürrenmatt mis en scène par Pierre Franck. En 1994 et 1995, il travaille auprès de Jorge Lavelli pour "Les journalistes" de Schnitzler et "C.3.3" de Robert Badinter, avant de rejoindre Jean-Louis Martin-Barbaz pour "Monsieur de Pourceaugnac".

En 1998, Claude Evrard joue au théâtre de la Gaîté Montparnasse avec Bernard Fresson la pièce d'Alain Stern mise en scène par Didier Long, "Pâte feuilletée".

A la télévision, Claude Evrard est l'interprète de nombreuses réalisations, entre autres de Gilles Carles, Lazare Iglésis, Yves-André Hubert, Caroline Huppert, Hervé Palud, Gérard Mordillat, Claude Santelli, Denis Amar, Jean-Marie Coldefy...

Avis du public : Claude Evrard

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS