Bruno Bernardin

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Sang négrier jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
A la Folie Théâtre Paris | du 24 janvier au 30 mai 2019 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Pièce historique, P'tits Molières
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Sang négrier

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre La Croisée des Chemins Paris | du 18 janvier au 19 avril 2018 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN, Pièce historique, P'tits Molières

Spectacle terminé depuis le 19 avril 2018

 

Bruno Bernardin

Formé à l’Ecole Florent par Alexandre Pavloff, Gilles Gleize et Michel Fau, Bruno Bernardin intègre la distribution des Juifves de Robert Garnier qu’Eric Génovèse, sociétaire de la Comédie Française met en scène au Théâtre du Marais.

Après cette première expérience professionnelle, il alterne les rôles classiques et contemporains : Molière, Hugo, Corneille, Feydeau, Tchekhov sous la direction de Séverine Chavrier, Véronique Ebel, Charlotte Brancourt et François Bourcier. Chez les auteurs contemporains, Yves Javault, Marie du Roy, Fabrice Hadjadj et Edward Bond sous la direction de Morad Ammar où il joue le rôle du monstre des Pièces de Guerre. Il incarne sous l’oeil et la plume de Fabrice Hadjadj : Minos, roi de Crête dans sa pièce Pasiphaé ou comment on devient la mère du minotaure. Artiste multiple, il intégre la distribution de deux cabarets musicaux mis en scène par Chantal Gallier Pure Folie et Panier Piano. Il interprète également les rôles principaux de trois de ses mises en scène La grande faim dans les arbres, Le fantôme de Canterville et Le bourgeois gentilhomme.

Initié par Khadija El Mahdi au jeu masqué, il joue sous sa direction Le joueur de flûte de Hamelin, Sang négrier de Laurent Gaudé (P'tit Molière 2018 du meilleur comédien dans un 1er rôle), La rose de la bocca dirigé par Mariana Aaroz et La jalousie du Barbouillé dirigé par Mario Gonzalès.

En qualité de metteur en scène : avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Fondation Beaumarchais, il présente sa première mise en scène La grande faim dans les arbres de Jean-Pierre Cannet représentée au Théâtre de la Danse Golovine en Avignon. Il met en scène Outlaw in love d'Alain Guyard toujours au festival d'Avignon avec Flavie Avarguès et François Bourcier. Son adaptation de Gaston Leroux : Les cages flottantes est présenté au Théâtre des Cinq diamants de Paris.

Il met en scène successivement au Théâtre des Deux Rives de Charenton Chambre 108 de Gérald Aubert et Le jardinier de la mer rouge de Rémy Jousse et Gérald Duchemin. Depuis 2006, sur la demande de la Maison d’Editions Lire c’est partir, il adapte, met en scène et interprète annuellement un spectacle. Il crée successivement : Monsieur le Vent et Madame la Pluie de Paul de Musset, Jean de la Lune de Tomi Ungerer, Chéri-Bibi d'après Gaston Leroux, Le fantôme de Canterville d'Oscar Wilde, repris en Avignon, Le Bourgeois Gentilhomme de Molière et Cher pays de notre enfance d’après Laissez-nous nos Bonnot de Pascal Garnier.

En parallèle, il crée la compagnie théâtrale : Les Apicoles *, et dirige le Studio Théâtre de Charenton de 2012 à 2017.








Avis du public : Bruno Bernardin

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS