Prochainement à l’affiche

Boris Eifman Ballet - Tchaïkovsky. Pro et Contra

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Palais des Congrès Paris | du 17 au 20 décembre 2020
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Ballet, Grand spectacle, Art
RESERVER

À partir de 42 €

 

Anciennement à l’affiche

Boris Eifman Ballet - Rodin

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Palais des Congrès Paris | le 30 novembre 2019
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Ballet, Grand spectacle, Art

Spectacle terminé depuis le 30 novembre 2019

 

Boris Eifman

Salué par le New York Times comme « le plus brillant chorégraphe russe » d’aujourd’hui, Boris Eifman est une figure essentielle du ballet contemporain.

Boris Eifman crée sa propre compagnie en 1977, rompant avec les règles strictes de l’académisme russe et révélant ainsi une volonté féroce d’indépendance.

Il développe son propre style face aux amateurs de danse classique et de danse contemporaine. Il résiste aux courants et aux modes pour imposer une forme d’expression très personnelle. Il décrit la composition créative de la façon suivante : « Tout est dans l’esthétique, mais la beauté formelle du geste n’est pas une fin en soi. Cela ne signifie pas que la qualité plastique de la chorégraphie soit moins importante que le fait de trouver une certaine intensité dramatique des situations. Je crois simplement que l’on ne peut pas saisir la beauté comme une notion abstraite. Quand je crée un mouvement c’est bien sûr avec l’idée de créer une émotion, exprimant un sentiment et cette émotion passe nécessairement par un besoin esthétique. »

Le chorégraphe, un artiste inspiré à la nature passionnée, est visiblement déterminé à poursuivre sa recherche de la perfection. Après s’être battu durant de nombreuses années contre la rigidité du système soviétique, il occupe aujourd’hui une place prépondérante dans son propre pays en tant que créateur. En témoignage de cette force créatrice, citons ses propres mots : « Il est vrai que la création signifie pour moi la vie et la liberté ».

Aujourd’hui, sa compagnie comporte environ cinquante danseurs et possède son Centre Chorégraphique fondé par l’État et la Ville de Saint-Pétersbourg. La ville de Saint-Pétersbourg a ouvert fin septembre 2013 l’Académie de danse Boris Eifman.

Depuis 1990, Boris Eifman ne cesse d’accroître sa réputation à travers le monde, au fil de ses nouvelles créations. En 1997, il présente La Giselle Rouge à Saint-Pétersbourg, ballet qui relate la vie de la célèbre ballerine russe Olga Spessivtseva. Pour la première fois, en octobre 1997, le Théâtre du Bolchoï de Moscou lui ouvre ses portes. C’est pour lui l’occasion de présenter ses trois créations Tchaïkovski, La Giselle Rouge, et Hamlet Russe qui retrace la vie du Tsar Paul Ier. Le succès est immédiat ; la presse russe le considère non seulement comme le seul chorégraphe qui fasse évoluer la danse en Russie mais reconnaît également la troupe comme l’une des meilleures compagnies russes. En février 2000, la direction du Bolchoï fait entrer dans son répertoire son Hamlet Russe.

En avril 1998, invité au City Center de New York, il triomphe avec la Giselle Rouge. Le City Center le convie à nouveau, dès la saison suivante, avec quatre programmes différents. Il y est depuis invité tous les deux ans et tourne, durant 3 mois, à travers les USA et le Canada. Son succès, aux Etats Unis, est tel, que New York City Ballet l’invite en juin 2004, pour créer une oeuvre en hommage à Balanchine sous le titre de Musagète.

Le répertoire de Boris Eifman comporte aujourd’hui plus de quarante ballets dont le spectacle Anna Karenine créé en avril 2005, La Mouette en 2007, librement inspirée de l’oeuvre de Tchekov, Eugène Onéguine tirée de l’œuvre de A. Pouchkine (2009).

La compagnie du Eifman Ballet Theatre a su fidéliser son public à travers le monde et tourne régulièrement : en Espagne, Hollande, France, Italie, Israël, USA, Allemagne, Grèce mais aussi en Europe de l’Est, Canada, Finlande, Chine, Angleterre, Liban...

Incontournable référence de la culture russe contemporaine, “Culture France” a souhaité que le Eifman Ballet Theatre soit présent lors des événements culturels organisés dans le cadre de l’année de la Russie en France. Grâce à ce soutien, la compagnie s’est présentée en décembre 2010 à la Maison de la Danse de Lyon, après une série de représentations parisiennes au Théâtre des Champs Elysées, avec Anna Karénine.

Sa dernière création Rodin et son Eternelle Idole basée sur la relation entre Auguste Rodin et Camille Claudel, a été présentée en exclusivité en France, en mars 2013 au Théâtre des Champs-Elysées. A cette occasion, les Productions Internationales Albert Sarfati et Boris Eifman ont fêté leurs 25 ans de collaboration.

En reconnaissance de son impressionnante carrière, Boris Eifman a été promu en France, chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Avis du public : Boris Eifman

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS