José Montalvo - Y Olé

Chaillot - Théâtre National de la Danse , Paris

Du 06 au 20 janvier 2017
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Ados

,

Coups de coeur

,

Sélection Spectacle à partager

Après sa relecture amoureuse de Cervantès dans Don Quichotte du Trocadéro, José Montalvo se frotte à l’épopée de Gilgamesh et nous plonge dans un univers mythologique et enchanteur sur fond de musique classique, avec Le Sacre du printemps de Stravinski, et de chansons populaires.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 12 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

José Montalvo - Y Olé

De

Igor Stravinsky

Chorégraphie

José Montalvo

  • Mélange de danses

José Montalvo a, plus que tout autre, le goût du mélange du savant et du populaire. Pour La Joyeuse, le chorégraphe, artiste permanent à Chaillot, promet ainsi un dialogue entre Le Sacre du printemps de Stravinski et de chansons populaires. À propos du Sacre, l’une des partitions majeures du xxe siècle, José dit joliment vouloir « assumer l’héritage des grands chorégraphes et tenter de le relancer sur d’autres voies ».

Chaque ambiance musicale accompagnera des univers bien différents, avec un fil conducteur commun : l’épopée de Gilgamesh, premier mythe de l’humanité, qui précède de plusieurs siècles l’Iliade, la Bible ou le Mahabharata. Cette légende mésopotamienne, maintes fois remaniée, narre les aventures d’un roi sumérien, à la fois despotique et très humain, et constitue l’un des textes fondateurs de la littérature antique.

En s’appuyant sur ce matériau, José Montalvo veut que La Joyeuse soit « une fête printanière et exubérante, une longue célébration de la vie qui se traduira sur scène par des transes, des extases, de la virtuosité physique ». Une comédie musicale, décalée, loufoque et extravagante, à l’image de ce grand homme du paysage chorégraphique français.

Philippe Noisette

  • La presse

« Le chorégraphe mélange les genres, hip-hop et flamenco, musique classique et chansons populaires. (...) La volonté, voire l’obstination, l’énergie, le plaisir confortent plus que jamais l’œuvre de José Montalvo. » Rosita Boisseau, M le magazine du Monde, 12 juin 2015

« Des souvenirs d'enfance à l'évocation du père andalou réfugié en France, " Y Olé ! " est le spectacle le plus personnel de José Montalvo. On y retrouve le brassage des styles, sa marque de fabrique, poussée ici à son paroxysme. Un télescopage parfois olé olé ! » Sophie Jouve, Culturebox, 18 juin 2015

« Un objet hybride dont les deux parties semblent s'opposer. Il s'ouvre sur une vision du « Sacre du printemps » (...) Montalvo lui donne des couleurs flamenco autant que des nuances hip-hop. (...) Il est encore et surtout question du plaisir de danser. (...) Le brassage des styles et des origines sur le plateau dit le refus du repli sur soi. « Y Olé ! » est ouvert sur le monde. » Philippe Noisette, Les Echos, 18 juin 2015

Avis du public : José Montalvo - Y Olé

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Veronique F. 21 juin 2015

    Performance indéniable Un spectacle tonique et dans la performance. Mais une touche flamenco beaucoup trop présente ... . Le grand mélange des styles spécifique à Montalvo nous a manqué, pour notre première rencontre. Alors impatients nous reviendrons dans ce théâtre de Chaillot si séduisant .... . »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment