Actuellement à l’affiche : Igor Stravinsky

L'oiseau de feu jusqu'à 22% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre Darius Milhaud Paris | du 11 juillet au 31 août 2017 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Conte, Festival, Maternelle, Primaire
RESERVER

À partir de 9 € , 7 € pour les adhérents

 

Prochainement à l’affiche

Joyaux

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 22 septembre au 12 octobre 2017 | Durée : 2 heures avec un entracte
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 132,50 €

Balanchine /​ Teshigawara /​ Bausch

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 25 octobre au 16 novembre 2017 | Durée : 2h10 avec 2 entractes
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Danse contemporaine, Sélection Danse
RESERVER

À partir de 114,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Histoire du soldat

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre de Poche-Montparnasse Paris | du 09 mai au 16 juillet 2017 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Sélection Fête des pères, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 16 juillet 2017

 

Igor Stravinsky

Le compositeur Igor Fiodorovitch Stravinski est né le 17 juin 1882 à Orianenbaum, près de Saint-Pétersbourg.

Il naît en 1882, suit des cours de droit et de piano, mais la musique domine rapidement ses études universitaires. Après avoir côtoyé Nikolaï Rimski-Korsakov, il est remarqué à Paris par Serge de Diaghilev qui lui propose de réaliser un ballet, qui sera intitulé L’Oiseau de feu (1910). Son oeuvre est marquée par une originalité rythmique et orchestrale. Il compose entre autre Petrouchka (1911) et le ballet Le Sacre du printemps (1913), sa pièce phare et corrosive, qui marque un tournant dans la musique du XXe siècle et fait scandale, au moins autant par la chorégraphie de Nijinski que par l’originalité de sa musique. Par ses harmonies opulentes, ses rythmes asymétriques et ses orchestrations scintillantes, voire féeriques, Le Sacre influencera tout autant les musiciens classiques et contemporains que les jazzmen.

La guerre contraint Stravinsky à rejoindre la Suisse, où il rencontre Charles-Ferdinand Ramuz. Avec lui, il crée L'Histoire du soldat. En 1919, il s’installe en France et prend la nationalité française. Il fait des tournées dans le monde entier en tant que pianiste ou chef d’orchestre. Il compose pour piano, quatuor, septuor et octuor. De nombreux ballets suivent : Pulcinella (1920), Apollon musagète (1927), Le Baiser de la fée (1928), ainsi que l’oratorio OEdipus rex (1927) ou encore l’opéra bouffe Mavra (1922).

Sa musique prend par la suite une nouvelle voie, avec des rythmes moins violents, et un retour de l’ampleur et de la consonance. Cette période se prolonge au-delà de son départ pour les États-Unis en 1939. Il devient alors professeur à Harvard avant de s’établir à Hollywood et de prendre la nationalité américaine en 1945.

Sa production est énorme et variée : il compose des concerti jazz, des symphonies, des opéras (The Rake's Progress (1951)), de nouveaux ballets, etc. Le renouvellement est la première caractéristique de l’approche musicale de Stravinsky. Véritable expérimentateur, il explore le champ des possibles musicaux. Il s’adonne ainsi à partir de 1952 au dodécaphonisme sériel, livrant Canticum sacrum (1956) et le ballet Agon (1957).

Il meurt à New York le 6 avril 1971. Ses obsèques, à Venise, firent se déplacer une foule immense.

Avis du public : Igor Stravinsky

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire