Wozzeck

1
2
3
4
5

Opéra Bastille , Paris

Du 26 avril au 15 mai 2017
Durée : 1h45 sans entracte

MUSIQUE & DANSE

,

En langue étrangère

,

Opéra

Ce grand drame romantique trouve dans la mise en scène de Christoph Marthaler une contemporanéité violemment accentuée par le choix d’un décor unique, où les déchirements des hommes se noient dans une sobriété appelée des vœux de Berg.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 89 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Wozzeck

De

Alban Berg

,

Alban Berg

Mise en scène

Christoph Marthaler

Direction musicale

Michael Schonwandt

Avec

Gun-Brit Barkmin

,

Rodolphe Briand

,

Eve-Maud Hubeaux

,

Johannes Martin Kränzle

,

Stefan Margita

,

Birger Radde

,

Stephan Rügamer

,

Kurt Rydl

,

Nicky Spence

,

Mikhail Timoshenko

,

Fernando Velasquez

En langue allemande.

  • Opéra en trois actes (1925)

« Nous autres, on a beau faire, on est malheureux dans ce monde‑ci et dans l’autre. Je crois que si on allait au ciel, il faudrait encore qu’on aide à faire le tonnerre ! » Georg Büchner, Woyzeck

Alban Berg découvre Woyzeck de Büchner en 1914. Très impressionné, il travaille à une adaptation du texte théâtral pour en faire un drame lyrique. L’oeuvre est créée à Berlin en 1925 après un nombre de répétitions resté légendaire – 137 –, et acquiert rapidement sa réputation de monument de la musique du XXe siècle.

Détachées, fragmentées, les scènes s’y assemblent en une série de tableaux pour conter l’histoire de Wozzeck, simple soldat ayant pour refuge unique l’amour de sa compagne Marie. La fidélité de celle-ci n’est pas à toute épreuve, Wozzeck est hanté par le tourment, gradés et compagnons d’armes n’apaisent rien.

La tension continue de cette œuvre profondément romantique unifie ces quinze scènes dont les tonalités complexes peuvent alterner entre accents véristes et puissances d’actions rituelles. Les jeux de citations musicales, le rapport entre atonalité et tonalité y servent une humanité troublante de vérité et l’authenticité d’un drame passé au rang de mythe.

Entré tardivement au répertoire de l’Opéra national de Paris, en 1963, Wozzeck trouve dans la mise en scène de Christoph Marthaler une contemporanéité violemment accentuée par le choix d’un décor unique, où les déchirements des hommes se noient dans une sobriété appelée des vœux de Berg.

Livret : Alban Berg d'après Georg Büchner, Woyzeck
Décors et costumes : Anna Viebrock
Lumières : Olaf Winter
Dramaturgie : Malte Ubenauf
Chef des Choeurs : José Luis Basso
Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris
Maîtrise des Hauts-de-Seine / Choeur d’enfants de l’Opéra national de Paris

Avis du public : Wozzeck

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment