Tout passe

1
2
3
4
5

TGP - CDN de Saint-Denis , Saint-Denis

Du 04 au 19 mars 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Pièce historique

,

Russe

Ivan Grigorievitch est libéré au lendemain de la mort de Staline. Après avoir passé trente ans dans les prisons, les camps et en relégation, témoin de l’extermination des koulaks ukrainiens et de la grande terreur stalinienne, il tente de comprendre l’âme de ce peuple esclave et bourreau qui a survécu aux deux grandes tragédies du XXe siècle.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 19 mars 2017

 

Tout passe

De

Vassili Grossman

Mise en scène

Patrick Haggiag

Avec

Jean Varéla

  • L'histoire d'un peuple

Ivan Grigorievitch est libéré au lendemain de la mort de Staline. Après avoir passé trente ans dans les prisons, les camps et en relégation, témoin de l’extermination des koulaks ukrainiens et de la grande terreur stalinienne, il tente de comprendre l’âme de ce peuple esclave et bourreau qui a survécu aux deux grandes tragédies du XXe siècle.

Tout passe est un long récit d'une vitalité saisissante, sans presque aucune péripétie. Son ressort essentiel se résume en une méditation âpre et prophétique sur la société soviétique. Prophétique parce que c'est aujourd'hui que résonnent et se comprennent, plus encore qu'hier, les paroles de l'auteur.

Comme le souligne l’écrivain Daniel Rondeau : « Vassili Grossman, romancier russe né en 1905 dans l'une des capitales juives de l'Ukraine et mort à Moscou en 1964, aimait son peuple et sa mère. Son oeuvre rend compte du chant secret de ceux qui, dans la Russie stalinienne, croyaient encore que la liberté, la tendresse, la bonté étaient le pain et l'eau de la vie ».

Patrick Haggiag et Jean Varela portent à la scène les réflexions de l’auteur qui, d'abord consacré par le régime soviétique, prendra ses distances avec celui-ci et sera interdit de publication. Ce texte, achevé juste avant sa mort, est l’occasion pour le metteur en scène et l’acteur de suspendre grâce au théâtre le cours ordinaire de la vie et de prendre le temps de regarder ce qui demeure.

  • La presse

« Jeu intériorisé, présence impressionnante qui dit une douleur traversée de fulgurantes colères muettes (...). Un monologue poignant, une réflexion d'une actualité brûlante. » Marie-Jo Sirach, l'Humanité

« Jean Varela (...) met tant de générosité et une empathie si sincère dans ses personnages que toute l’intelligence humaine de Vassili Grossman transparaît de sa personne. » Hadrien Volle, Sceneweb

« Dans une scénographie épurée mais évocatrice, seul en scène ou presque, il rend magistralement, avec force et pudeur les sentiments et émotions que vit son personnage. C'est un spectacle fort, prenant, puisant ses racines dans l'histoire mais furieusement contemporain que nous propose le TGP. » Benoît Lagarrigue, Journal de Saint-Denis, 10 mars 2017

Avis du public : Tout passe

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment