Patrick Haggiag

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Tout passe jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
TGP - CDN de Saint-Denis Saint-Denis | du 04 au 19 mars 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Russe
RESERVER

À partir de 25,50 € , 19 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

J'ai de la chance

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Lucernaire Paris | du 26 mai au 13 juin 2015 | Durée : 1h10
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 13 juin 2015

 

Patrick Haggiag

Depuis la création de sa compagnie en 1979, Patrick Haggiag réalise de nombreuses mises en scène au gré desquelles on repère quelques fidélités : - à la littérature Yiddish : Yiddish in América de Cynthia Ozick au Théâtre 13 en 1991, Un Opéra pour Therezin de Liliane Atlan au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme en 2001). - aux écritures anciennes : Le Chant des chants au théâtre de l’Odéon en 1996, Les Cinq rouleaux à La Manufacture des OEillets hors les murs en 1997, ainsi que Ben Zimet et Talila au théâtre des Bouffes du Nord et Vers Jona, au Théâtre 13 en 1998. - à l'auteur allemand Botho Strauss avec la création de Sa lettre de mariage à l'Athénée en 1993, La Trilogie du revoir au CDN de Gennevilliers en 2000, repris aux Ateliers du Rhin à Colmar en 2001 et enfin Le Baiser de l'oubli de Botho Strauss à l'Atelier du Rhin Colmar en 2004.

Il met en scène Les Exaltés de Robert Musil au Théâtre de Gennevilliers en 1996. De 2001 à 2008 il s'engage dans une collaboration étroite avec l'Atelier du Rhin, Centre Dramatique Régional d'Alsace. En tant qu'artiste associé, il y crée La Fille Fleurant Elise, 14 ans de Graham Smith en 2002 et 2003, Le Canard sauvage d'Ibsen, qui sera également présenté à l'Espace Moncor de Fribourg, au Théâtre de la Madeleine à Troyes, et au Théâtre Kleber-Méleau à Lausanne.

En 2004-2005, Patrick Haggiag explore l'oeuvre d'auteurs contemporains russes : Evguéni Grichkovets et Alexandre Galine. La Ville et Comment j'ai mangé du chien, de Grichkovets. En collaboration avec la Cie In Situ, il monte en 2007 La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni au théâtre à Vidy-Lausanne, à Sortie Ouest de Béziers et en tournée.

En novembre 2008, il crée à Strasbourg Souffle dans les racines du Banian de Dominique Hardy, reprise à Hué (Vietnam) en juin 2010.

En 2009 Le barbier de Séville à Béziers et en tournée. Il dirige Les flamants roses, pièce chorégraphique d’Ali Fekih, à Paris, Le Mans à la Biennale de la danse de Lyon en septembre 2010 et actuellement en tournée. En 2011 il crée Amours chagrines d’Emanuelle delle Piane à Vidy-Lausane, Fribourg, Genève et en tournée ; en 2013 Manque de Sarah Kane présenté notamment aux CDN de Verdun, Nancy et Thionville ainsi qu’à Anis Gras. Il met en scène J'ai de la chance de Laurence Masliah.

Parallèlement à ses mises en scène, Patrick Haggiag a collaboré au service de la création auprès de nombreux théâtres. Après un passage par la Comédie Française, il est engagé par Lluis Pasqual, directeur du théâtre de l’Odéon, pour devenir son collaborateur artistique tout au long de son mandat. Patrick Haggiag est aujourd’hui conseiller théâtre au Printemps des Comédiens et a également été chargé de cours à l'université Paris-III (Censier), au département d'études théâtrales

Avis du public : Patrick Haggiag

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire