Racine ou la leçon de Phèdre

Théâtre de Poche-Montparnasse , Paris

Du 27 août au 12 novembre 2016

CONTEMPORAIN

,

Biopic

,

Coups de coeur

La grande tragédienne Anne Delbée revient sur scène avec son spectacle Racine ou la leçon de Phèdre dans lequel elle partage sa passion pour Racine, mettant en écho la vie mystérieuse du poète et les vers de Phèdre. Le tout orchestré par une mise en scène contemporaine et l'audace de musiques enfiévrées !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 12 novembre 2016

 

Photos & vidéos

Racine ou la leçon de Phèdre

De

Anne Delbée

Mise en scène

Anne Delbée

Avec

Anne Delbée

  • Une passion pour Racine

La grande tragédienne Anne Delbée revient sur scène avec son spectacle Racine ou la leçon de Phèdre dans lequel elle partage sa passion pour Racine, mettant en écho la vie mystérieuse du poète et les vers de Phèdre. Le tout orchestré par une mise en scène contemporaine et l'audace de musiques enfiévrées !

« Il ne s'agit pas ici de jouer Phèdre, je désire plus que tout faire entendre ce qui résonne en moi chez Racine : la liberté fondamentale de l'être humain à dire non, à faire des choix... et transmettre ce savoir racinien, rendre à Racine ce qui est à lui. Phèdre, c'est toute la vie de Racine qui se révèle : l'enfant, l'adolescent, l'amant, le mal aimé, l'ami privilégié du Roi Soleil et le solitaire. »

Telle est la leçon de Phèdre d'Anne Delbée, un grand moment de théâtre, passionné, envoûtant, réjouissant...

  • La presse

« On se laisse porter par la voix pénétrante de la comédienne qui ne s'interdit pas des pointes d'humour en citant Phèdre sur des airs de rock'n'roll. On sort du spectacle impressionné par cette approche originale d'un grand classique. » Figaroscope, 9 mars 2016

« On sent près d'elle une présence très forte. Celle d'un esprit porteur d'une langue sublime et incandescente. En offrant ainsi Racine, Anne Delbée continue de servir admirablement l'art théâtral. » Froggy's Delight, 7 mars 2016

« Voir une personne donner autant d'énergie, vivre aussi pleinement le moment et le sujet, croire si fondamentalement à la force des paroles, ne peut que captiver la salle. Delbée est tout simplement enchantante et captivante. On touche à l'essence de l'art vivant. » Rhinocéros, 5 mars 2016

« Anne Delbée nous guide à travers le 17ème pour découvrir les contemporains de Racine, sa vie, son écriture, son oeuvre, qu'elle interprète avec pureté et modernité. Tout est sens et vibration. Un grand moment de théâtre. » Voisins Voisines, 4 mars 2016

« Aussi charismatique que spirituelle, la comédienne semble envoutée du début à la fin de son monologue. Grâce à sa ferveur, l'on boit ses phrases et l'on est transporté sur les planches du Grand Siècle ! Une très belle leçon de théâtre. Ne ratez surtout pas cette grande Dame ! » Bscnews

« Anne Delbée connaît tout de Racine, sa poésie, ses tragédies, les anecdotes de sa vie, ses amours, ses blessures. Durant toute sa vie théâtrale, elle a monté et joué Racine, particulièrement Phèdre, qu'elle considère comme le cœur vivant de l'œuvre. Elle aime nous parler de l'écriture du dramaturge ; elle la vit dans toute sa chair et ça se sent dans son spectacle. » Sylviane Bernard-Gresh, Télérama

« Un moment de tendre ivresse de théâtre. » Gérald Rossi, l'Humanité

« À travers cette représentation où se rencontrent la petite et la grande histoire, il s’agit aussi d’une transmission d’un artisanat « de l’architecture du vers » qui seul permet de devenir le Poète lui-même et d’oser la Tragédie, Anne Delbée nous fait entendre ce qui résonne chez Racine : la liberté fondamentale de l’être humain à dire non, à faire des choix, à s’avancer pour témoigner de la dignité humaine. » J.M.M., Le Nouvel Observateur

« Un instant d’amour fou. Baroque et absolu. » Politis

« Comme cela est bon d'entendre des vers magnifiques dans la bouche d'une grande tragédienne. Anne Delbée nous transmet avec une fougue communicative sa passion et son admiration pour Racine. Si vous voulez passer une belle soirée poésie, courez-y ! » Emilie Jeanne, Valeurs Actuelles

« Anne Delbée libère là une passion, une sincérité et une audace qui enthousiasment, puisqu’elle brise la sagesse et la prudence si souvent en œuvre dans nos théâtres. » Gilles Costaz, L'Avant-scène Théâtre

« Anne Delbée nous livre aujourd’hui dans ce seul en scène quelque chose d’elle-même, et sa passion pour Jean Racine ; il s’agit d’une œuvre forte où la passion s’embrase devant nous. Anne Delbée qui aurait croisé encore hier Jean Racine, et qui vient le pleurer devant nous en s’entortillant de la langue du poète nous propose une aventure belle, forte et vibrante. Son spectacle est de l’art pur et ouvre plus à la question qu’il n’y répond. » David-Rofé Sarfati, Toutelaculture.com

« Une voix et une présence qui donnent âme et corps aux vers de Racine. Anne Delbée les porte en elle et les fait vibrer jusqu'à nous, nous en faisant savourer la beauté, les Elle s'approprie son sujet et crée ainsi un spectacle personnel et bien vivant ! » Emily Jeanne, Culture-Tops

« Intense moment, un seul en scène éblouissant de maestria. Une passion communicative pour Racine et une délectation palpable. La beauté du sujet et la force déployée par la comédienne séduisent et donnent envie d'y retourner. Rien de moins. » Stanislas Claude, Publik Arts

« Anne Delbée démontre que les alexandrins pourraient être proférés sur une musique de jazz et même de rock, jusqu'à tenter sur un morceau de rap. Enivrée par les vers raciniens, son spectacle est tonique ! Enchantante, vibrante, du pur style. » Agora Vox

« Anne Delbée émaille son spectacle de désir. Impossible de ne pas être emporté par un tel enthousiasme, savant qui plus est. Son amour de la langue et de la psychologie raciniennes offrent au spectateur le plus beau portrait possible pour aborder sereinement un monstre sacré du théâtre. Et c’est dans les yeux d’Anne Delbée que l’on voit cette passion s’embraser lors de cette belle épopée d’une heure quinze. » Bertrand Brie, L'artichaut

« Une déclaration d’amour passionnée et passionnelle d’Anne Delbée. Déconcertant le public, cassant la rythmique, la comédienne et metteuse en scène déploie tout son art et sa technique pour convaincre son auditoire de l’absolu génie racinien. Stupéfiante déclaration d’amour…Indubitable force de conviction de cette grande dame … A découvrir sans tarder. » Olivier Frégaville Gratian d’Amore, L'oeil d'Olivier

« Leçon dense et irrévérencieuse. Seule en scène, la tragédienne-caméléon assure le show ! On ressent une telle gourmandise de jeu, un plaisir si évident de transmettre son admiration pour cet auteur qu’on embarque volontiers dans ce voyage des sentiments. » ♥♥♥ Thomas Ngo-Hong, Hierautheatre

« Anne Delbée tente avec ce spectacle éducatif, cette quasi-conférence, de nous faire entendre la vie du poète, ses tiraillements, et toutes les finesses de sa plume. L’auteure-metteure en scène a une présence singulière. Amoureuse et conteuse du vers racinien, elle nous donne les clés pour jouer son théâtre, et en profite pour épingler ceux qui ne le comprennent pas. » Victoria Fourel, Un fauteuil pour l'orchestre

« Anne Delbée défie l'alexandrin et le dompte avec élégance. » Theothea.com

« Passionnée, Anne Delbée aime le bel esprit, le beau langage, le théâtre du 17ème siècle avec ses fureurs, ses débordements. Elle aime Racine par-dessus tout et veut nous faire partager sa passion. Tour à tour, rockeuse, danseuse classique chaplinesque, elle parle de tout, de l’enfance triste de Jean Racine, de sa vie, de ses rencontres artistiques et religieuses. On part de Racine et on arrive à David Bowie en passant par Alain Cuny, inoubliable Théramène. » Anne Delaleu, Théâtre Passion

« Ce monologue à valeur de biographie est un vibrant hommage rendu au Maître de la Tragédie classique en même temps qu'un cours magistral. Le travail accompli est immense, l'implication totale. C'est une déclaration d'amour qu'Anne Delbée nous livre là : son incendiaire amour pour l'auteur. » Simone Alexandre, Theatrauteurs

  • Racine, ma passion par Anne Delbée

Je n’ai cessé de mettre en scène Racine dans les plus petits théâtres comme dans les plus grands. Je n’ai cessé de le transmettre à tous les âges, dans des salles de classes joyeuses, des masterclass studieuses. Et cela depuis des dizaines d’années. De le jouer, de le dire. Il était temps que je lui donne un vrai rendez-vous. Tel est ce spectacle. Dans la nuit des plateaux, dans la lumière des miroirs d’un soleil, Racine peu à peu est entré en scène.

J’aime Racine
J’aime tout de Racine
L’œuvre. L’homme
Les mots. La chair
L’écriture. Sa main
La voix. Ses lèvres
Ses cris. Son silence

Je n’ai cessé de nourrir cette passion pour le poète, recherchant des livres introuvables, des informations nouvelles, déjouant les ragots, dévorant les mille et quelques pages du très grand historien René Jasinski, tant d’autres mais surtout lisant et relisant Racine lui-même. Chaque vers des douze pièces sans considérer Les Plaideurs comme une petite comédie mais un pamphlet redoutable et la prémonition des grands procès de la Chambre Ardente.

Plusieurs fois dans des dîners, tandis que je racontais Racine, les invités me disaient d’en faire un spectacle et en 2007 alors que j’aidais Michel Belletante qui mettait en scène Iphigénie, il m’a proposé de faire ce spectacle-transmission. Il a fallu presque dix ans pour qu’il trouve sa forme actuelle.

On me posait cette question, il y a quelque temps : « Le théâtre est-il un art de vivre ? ». Grâce à la Tragédie, évidemment, puisqu’elle est l’art de mourir, qui m’enseigne quotidiennement la liberté fondamentale de l’être humain à dire non, à faire des choix, à renoncer à l’anecdote, pour témoigner de la dignité humaine. Devant un public dont on sollicite sans arrêt sous l’effet d’une pression médiatique la délation, la moquerie, le cynisme ou la résignation, la Tragédie nous apprend à ne pas admettre, à ne pas accepter la normalisation, le calibrage. La Tragédie invente une autre forme de vie, une liberté. Grâce au personnage tragique, nous découvrons que nous ne pourrons plus nous accommoder de la servitude, de l’humiliation, et d’une « morale de troupeaux ».

Jean Racine est devenu le poète par excellence, la force d’un théâtre où curieusement il met en lumière des êtres qui osent défier la raison d’État. Ainsi Andromaque prise en otage. Peut-être l’une des pièces les plus contemporaines ? Au seuil de la vieillesse, j’ai compris que Phèdre était le noyau d’atome dans lequel Racine avait enserré toute sa vie tel un diamant noir. Un testament en quelque sorte qu’il nous laisse.

N’ayons pas peur des grands textes de la Tragédie. Elle sera au rendez-vous lorsque nous serons abandonnés, misérables, au milieu du « troupeau ». Image d’une humanité entière. On ne peut la laisser dans la poubelle avec les détritus. Ou bien alors c’est que le temps des chambres à gaz est revenu.

Je vous le redis, l’Esthétique, la Théâtralité, le surgissement de la Poésie est révolutionnaire.

La Tragédie est lumière sur les camps obscurs de notre bestialité.

AD

Avis du public : Racine ou la leçon de Phèdre

12 Avis

12 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(10)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Isabelle M. 05 novembre 2016

    Décalé Spectacle personnel et inventif sur un homme que l'on croit connaître. Du souffle et beaucoup d'amour dans l'interprétation. Des moments littéralement bouleversants. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Aline P. 31 octobre 2016

    racine ou la leçon de Phèdre quelle énergie dans la prestation de cette actrice, hors pair tout simplement.... allez vite écouter ce spectacle !! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Jean marie M. 29 septembre 2016

    Racine ou la leçon de Phèdre Un moment, long moment, intense et oubliable »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Catherine S. 17 septembre 2016

    Un très beau moment Une très belle déclaration d'amour à Racine. Une actrice habitée et intense. A voir absolument si vous êtes sensible à la beauté et à la grandeur de la langue du théâtre classique. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    claudeb 05 septembre 2016

    très bon spectacle Actrice habitée par sa passion pour Racine »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Jean-Yves H. 04 septembre 2016

    Un spectacle passionnant sur le fond et une belle prestation d'actrice »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Bruno C. 01 septembre 2016

    pour redécouvrir Racine. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Michel L. 17 mai 2016

    Racine ou la leçon de Phèdre Il y a longtemps que nous n'avions vu une actrice donnant une telle intensité à son texte et jouant sur plusieurs registre. La mise en scène est sobre mais très inventive et les musiques remarqusablement choisies. Cela donne envie de relire Racine et nos classiques. »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Helene P. 16 mai 2016

    Racine ou la leçon de Phèdre Une pièce éblouissante, une performance d'actrice qui rend un hommage exceptionnel à notre incomparable Racine, notre Shakespeare français ! Mille mercis ! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Dominique L. 27 avril 2016

    Racine ou la leçon de Phedre Très émouvant, une forte empathie de la comédienne avec les héroïnes de Racine, Andromaque, Pedre, »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • + d'avis

    Spectacles consultés récemment