Avenir radieux, une fission française

Théâtre de Belleville , Paris

Du 14 au 30 décembre 2016
Durée : 2 heures environ

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

,

Politique

,

Sélection Pièce d'actualité

Après Elf la pompe Afrique, le deuxième volet de la trilogie documentaire de Nicolas Lambert. S'emparant du sujet du nucléaire, il fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les apartés officieux, les débats à l’Assemblée nationale en 1956, les attentats à Paris dans les années 1980, l’« indépendance énergétique », la « grandeur de la France » et le goût du pouvoir.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Avenir radieux, une fission française

De

Nicolas Lambert

Mise en scène

Nicolas Lambert

Avec

Nicolas Lambert

  • Deuxième volet

Après Elf la pompe Afrique, Avenir Radieux, une fission française est le deuxième volet de la trilogie BLEU - BLANC - ROUGE de Nicolas Lambert, consacrée à l’a-démocratie française.

2010 : la Commission Nationale du Débat Public organise une série de débats sur la construction d'une centrale nucléaire EPR sur le site de Penly. A partir des interrogations des rares citoyens présents, à partir des discours verrouillés d’EDF, le spectacle remonte un fil de l’histoire du nucléaire français, ses ors républicains, ses non-dits étouffants.

Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les apartés officieux, les débats à l’Assemblée nationale en 1956, les attentats à Paris dans les années 1980, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des Renseignements puis administrateur du CEA), l’« indépendance énergétique », la « grandeur de la France » et le goût du pouvoir.

  • La presse en parle

« Avec ironie et efficacité, Nicolas Lambert explore les zones d'ombre de la filière nucléaire à la française. Explosif, forcément. » H. Le Tanneur - Les Inrocks

« Instructif, enrichissant, drôle, Avenir radieux, une fission française donne à voir l’ensemble des facettes politiques du diamant nucléaire (...). Ce spectacle est, ni plus ni moins, d’utilité publique. » Laure Noualhat, Libération, 19 juillet 2012

« Entre rires étranglés et neurones irradiés, on comprend tout : la fable de l'indépendance énergétique, la farce des débats publics, le mépris de la démocratie et comment la pub achète la complaisance des médias. Mais que peuvent les milliards de propagande d'EDF et d'Areva face à ces deux heures d'intelligence ? Rien. » J.-L. Porquet - Le Canard Enchaîné

« Seul en scène, Nicolas Lambert fait revivre à lui seul soixante ans d’investissement dans le nucléaire. Une rétrospective drolatique si ce n’était la gravité du sujet et qui accumulent les gros plans explosifs. » JDD, 20 juillet 2012

« Nicolas Lambert est un empêcheur de tourner en rond. Depuis 10 ans ce comédien citoyen s’attaque aux mensonges d’état, dans une trilogie pleine de révélations, bleu pour le pétrole, blanc pour le nucléaire et rouge pour l’armement. (...) Du théâtre documentaire informatif et exigeant. » France Info

« Après le pétrole, le nucléaire... et là encore, Nicolas Lambert transcende le sujet ! À partir d'un remarquable travail de recherche et d'analyse, l'auteur-interprète s'est fabriqué un matériau théâtral, a composé un scénario tissé serré qui nous rend limpides des problématiques stratégiquement maintenues dans l'ombre… » Céline Delavaux, Cassandre, Juillet 2011

Avis du public : Avenir radieux, une fission française

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Marie-france H. 16 février 2014

    Avenir radieux N'ayez pas peur ! Allez y! »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment