Zvizdal

1
2
3
4
5

Le Centquatre (104) , Paris

Du 30 novembre au 17 décembre 2016
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Festival d'automne

Nadia et Pétro n’ont jamais quitté la région de Tchernobyl depuis la catastrophe. Inspirés par leur vie en terre contaminée, le groupe BERLIN et Cathy Blisson réalisent une performance théâtrale, profonde et émouvante. Avec le Festival d'Automne de Paris.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus
Il n'y a plus de places disponibles pour ce spectacle.
 

Zvizdal

De

Bart Baele

,

Cathy Blisson

,

Yves Degryse

Avec

Nadia Lubenoc

,

Pétro Lubenoc

,

Maria Petrivna Yakovenko

  • Les derniers figurants d'une ville fantôme

Il y a trente ans que le plus grave accident du nucléaire (avec Fukushima) a eu lieu à Tchernobyl. Dans les mois qui ont suivi la catastrophe, 350 000 personnes ont été déplacées, des dizaines de villages rasés et des zones d’exclusion délimitées. La journaliste Cathy Blisson, qui a longtemps travaillé pour Télérama, s’y est rendue plusieurs fois. Grâce à un ami photographe qui avait pénétré dans la zone interdite, elle a fait la connaissance de Pétro et Nadia.

Avec Bart Baele et Yves Degryse du groupe BERLIN, ils ont décidé d’en faire un projet. Filmé au ƒfil du temps et des saisons, cinq ans durant, le couple d’octogénaires se révèle lentement. Isolés dans une zone de non-vie toujours contaminée, Baba et son Vieux se dévoilent simplement à la caméra. Philosophes de chaque instant, survivants de guerre lasse, ils n’ont jamais voulu quitter cet endroit, quoique la radioactivité soit toujours là, invisible. Étrangers au danger, attachés malgré tout au village où ils sont nés, ils échangent des propos essentiels sur la vie, l’amour et la mort qu’ils côtoient constamment.

Avec humanité et sans pathos, les créateurs de Zvizdal ont su recueillir ces témoignages troublants, presque irréels. Leur spectacle sans acteurs vivants se déroule dans un dispositif proche des arts plastiques : sous le grand écran qui accueille des projections ƒfilmées, des maquettes de leur lieu de vie rappellent que Pétro et Nadia sont les derniers fiƒgurants d’une ville fantôme.

  • La presse

« Entre film documentaire et installation plastique audio-visuelle, la dernière création du collectif belge BERLIN, Zvizdal (Chernobyl - so far so close) conçue par Bart Baele, Yves Degryse et Cathy Blisson, est une des oeuvres les plus vibrantes sur « l’absence », et le récit de vie de Nadia et Pétro Opanassovitch Lubenoc, après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. » Sylvia Botella, RTBF.be

Avis du public : Zvizdal

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment