Le pays lointain

1
2
3
4
5

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 06 novembre 2016 au 29 janvier 2017
Durée : 2h30

CONTEMPORAIN

Louis, l'homme qui va mourir revient dans sa ville revoir les siens, laissés il y a longtemps, dire que c'est bientôt fini, qu’il va mourir et repartira sans le dire. Les autres, les encore vivants et les déjà morts vont beaucoup parler autour de lui. 11 comédiens, redonnent chair à ce roman vivant.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 € au lieu de 20 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Le pays lointain

De

Jean-Luc Lagarce

Adaptation

Joseph Fazenda

Mise en scène

Joseph Fazenda

Avec

Matthieu Boucher

,

Bénédicte Chabaud

,

Claire Doleson

,

Joseph Fazenda

,

Daniel Gerard

,

Marie-Cécile Girard

,

Gwenaëlle Julien

,

Claudine Perdigon

,

Corinne Richard

,

Frédérique Van Dessel

,

Guy Villars

Le Pays lointain, pièce magistrale et ultime de Jean-Luc Lagarce, disparu en 1995, a marqué la dramaturgie contemporaine par sa forme et son écriture. Une expérience hors norme pour un spectateur, témoin privilégié d'une histoire universelle, notre vie, notre mort, et ce qui se passe au milieu avec notre famille « imposée », et celle que l'on se construit, notre famille « choisie ».

Louis, l'homme qui va mourir revient dans sa ville revoir les siens, laissés il y a longtemps, il veut dresser un bilan, dire que c'est bientôt fini, qu’il va mourir, il repartira sans le dire. Les autres, les encore vivants et les déjà morts vont beaucoup parler autour de lui. 11 comédiens, redonnent chair à ce roman vivant.

Jean-Luc Lagarce laisse au terme de sa brève vie (1957-1995), une œuvre conséquente – vingt-trois pièces, deux films vidéo, des récits, des essais, un journal – dont on commence seulement à mesurer l’importance et la profondeur. En déjouant le jeu de la représentation, de l'intrigue et du dialogue, J.-L. Lagarce invente une écriture dramatique marquée par le récit romanesque. Son œuvre est touchée par la mort et la disparition, (selon J.-P. Thibaudat, bien avant qu'il ne soit atteint par le sida) dont le théâtre (sa vie, ses coulisses, ses miroirs) est comme le pivot et le bras séculier.

L’arrangement avec la vérité, la famille, toutes les familles, l’amitié, l’amour, encore et toujours, traversent cette œuvre fulgurante marquée par le sceau de l’intime qui renvoie à la vie de chacun, lecteurs et spectateurs.

Avis du public : Le pays lointain

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment