La rage, et à la fin nous serions tous heureux

1
2
3
4
5

Mains d'Œuvres , Saint-Ouen

Du 20 au 23 octobre 2016
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Performance

La compagnie Le Dahu travaille depuis plusieurs années en maisons d’arrêt. De ses ateliers en milieu carcéral est née l’envie de ce spectacle : faire se rencontrer sur scène un ancien détenu, un comédien, une danseuse et une violoncelliste.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 octobre 2016

 

Photos & vidéos

La rage, et à la fin nous serions tous heureux

De

David Costé

Chorégraphie

Maëlle Faucheur

Mise en scène

David Costé

,

Maëlle Faucheur

Avec

Sabine Balasse

,

Maëlle Faucheur

,

David Francillette

,

Damien Houssier

La compagnie Le Dahu travaille depuis plusieurs années en maisons d’arrêt. De ses ateliers en milieu carcéral est née l’envie de ce spectacle : faire se rencontrer sur scène un ancien détenu, un comédien, une danseuse et une violoncelliste.

« En rencontrant la prison, ce qui nous a marqués, c’est combien c’est un espace de vie. C’est aussi un espace social, invisible à la majorité. Par le théâtre et la danse, c’est avec une subjectivité totale que nous y entrons. Ce qui nous touche c’est comment l’individu se compose entre lutte et imprégnation. »

Que diriez-vous de vous-même ?
C’est quoi la révolte ?
La révolution ?
Le bonheur ?

Avis du public : La rage, et à la fin nous serions tous heureux

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment