L'ombre de la baleine

1
2
3
4
5

Paris-Villette , Paris

Du 18 janvier au 11 février 2017
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Ados

,

Familial

,

Sélection Evénement

Après Rapport sur moi et La liste de mes envies, Mikael Chirinian s’inspire de Moby Dick d’Herman Melville pour nous entraîner dans les eaux troubles des rapports familiaux.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 9 € au lieu de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

L'ombre de la baleine

De

Herman Melville

Adaptation

Mikaël Chirinian

,

 Océanerosemarie

Mise en scène

Anne Bouvier

Avec

Mikaël Chirinian

  • Le naufrage de la famille

« Je me suis lancé dans l’adaptation de ce « morceau » de la littérature américaine comme on part en mer. Quelque chose de surprenant s’est alors produit, plus j’avançais dans l’histoire, plus le regard d’Ismael m’apparaissait familier ; plus je travaillais, plus je reconnaissais l’obsession et la rage du capitaine Achab à s’évader de sa propre muraille... La monstrueuse baleine blanche, je la connaissais bien, elle me menaçait depuis des années. Ce combat s’avérait beaucoup plus personnel que je ne l’avais prévu. C’était mon histoire qui se jouait sur ce bateau. »

« En plongeant dans Moby Dick c’est l’ombre de mon enfance qui m’est apparue. » Mikael Chirinian

« Quand Mikael m’a raconté son histoire familiale, certaines anecdotes étaient si incroyables, étonnantes et puissantes, que j’avais du mal à étouffer le sentiment d’entendre une fiction, un mensonge.

Ce qui, très tôt, posaient la question de la véracité et du crédible, d’une histoire vraie et ‘extra-ordinaire’. Par ailleurs, Mickael était si imprégné de cette histoire, de ces histoires, qu’il m’a semblé très vite essentiel pour lui et passionnant pour les autres d’en faire une oeuvre de théâtre, là où la fiction et le réel cohabitent étrangement.

J’ai été profondément touchée aussi de voir comment ce passé avait structuré/déstructuré Mikael et son rapport aux autres, aux mensonges et à l’authenticité. Fascinée de constater comment, par le prisme du théâtre, Mikael avait réussi à retourner des forces morbides en forces vitales, tel un alchimiste surdoué.

Ce texte, dont j’ai eu la chance d’accompagner l’écriture, est tout autant une histoire intime qu’un questionnement collectif, qui interroge notre capacité à transformer le négatif en positif, le réel en fiction, la violence en amour. Il est aussi une métaphore de ce qu’est le théâtre lui même : une catharsis, un lieu ultime de rencontre avec la beauté, et l’endroit où la rencontre avec l’Autre est à la fois puissante et extrêmement ténue. » Oceanerossemarie

Création marionnette Francesca Testi.

  • La presse

« Un bijou à aller voir d'urgence ! » toutelaculture.com

Avis du public : L'ombre de la baleine

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment