Bhopal Blue

Cartoucherie - Théâtre du Soleil , Paris

Du 18 novembre au 04 décembre 2016

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Musique du monde

Entre rituel de purification et remontée des enfers, cette œuvre emblématique s’attache à montrer le vrai visage de l’Inde : vivante, vibrante, révoltée – et plus spirituelle que jamais. Exorcisme ? Mantra chorégraphique ? Mandala sonore ? Deux danseuses, une musicienne, un acteur s’aventurent au-delà d’eux-mêmes et nous dévoilent peu à peu la lumière des forces régénératrices.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 04 décembre 2016

 

Bhopal Blue

De

Zéno Bianu

,

Carol Robinson

Chorégraphie

Brigitte Chataignier

Avec

Brigitte Chataignier

,

Jean-François Dusigne

,

Djeya Lestrehan

  • Le vrai visage de l'Inde

La catastrophe industrielle de Bhopal (1984) n’a cessé de hanter les esprits, imprimant durablement sa marque au cœur même de l’Inde. Comment dire l’indicible de la terreur, ces « cortèges de fantômes », ces « océans de feu » ? De cet abîme sans fond, Bhopal Blue se risque à extraire une sorte de grâce. Entre rituel de purification et remontée des enfers, cette œuvre emblématique s’attache à montrer le vrai visage de l’Inde : vivante, vibrante, révoltée – et plus spirituelle que jamais. Exorcisme ? Mantra chorégraphique ? Mandala sonore ? Deux danseuses, une musicienne, un acteur s’aventurent au-delà d’eux-mêmes et nous dévoilent peu à peu la lumière des forces régénératrices.

  • Genèse du projet

Depuis son premier séjour à Bhopal en 2012, pour un repérage en amont de la tournée de sa dernière création, Gangâ, suivi d’un deuxième temps d’immersion en février 2013 à l’occasion d’une représentation qui s’est tenue dans cette ville, Brigitte Chataignier n’a cessé de penser que sa nouvelle création, Bhopal Blue pouvait trouver son inspiration dans ce site, au centre même de l’Inde. En effet, Bhopal, fut une ville sinistrée à la suite de l’accident industriel survenu au sein d’une usine chimique le 3 décembre 1984. Au-delà des conséquences délétères et mortifères, on peut reconnaître en ce foyer une force de vie transcendante et universelle, une survivance culturelle, une résistance.

Pour capter la dimension spirituelle de la renaissance après la catastrophe, Brigitte Chataignier pense l’homme en écho à l’architecture et s’inspire sur le traité du Vastu Shastra (qui place l’être humain au coeur de l’architecture) et de l’ayurveda pour établir des corrélations entre la force du patrimoine et la puissance de l’être humain pris dans son acception générique.

Car c’est au coeur de Bhopal que se trouve le centre de soin Sambhavna, où la chorégraphe a pu rencontrer son directeur, Satinath Sarangi, qui oeuvre sans concession pour soulager, soigner et calmer les blessures des hommes, femmes et enfants atteints de séquelles graves, physiques et psychologiques.

Son action, très porteuse d’espoir, témoigne d’un dévouement et d’un engagement sans commune mesure qui passe par la création d’un jardin aux plantes médicinales – au coeur d’un bidonville - où il est possible de semer, de cueillir et de replanter, en des gestes concrets dont la charge symbolique n’est pas négligeable.

Avis du public : Bhopal Blue

2 Avis

2 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Ariane B. 05 décembre 2016

    Je déconseille Sans queue ni tête, tout est mélangé : les textes, la danses le son. On dirait un spectacle expérimental d'un théâtre de MJC d'il y a 30 ans »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Nathalie K. 25 novembre 2016

    bhopal blue musique danse et texte magnifiques »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment