Actuellement à l’affiche : Vaclav Havel

Audience / Vernissage jusqu'à 33% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Artistic Théâtre Paris | du 08 novembre au 31 décembre 2016 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

Vernissage

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Paris-Villette Paris | du 18 au 29 janvier 2014 | Durée : 45 minutes
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 29 janvier 2014

 

Vaclav Havel

5 octobre 1936 : Naissance de Václav Havel à Prague.
1948 : Arrivée au pouvoir des communistes. Sa famille, riche dynastie d’entrepreneurs, est dépossédée de ses biens.
1951 : Il est taxé d’ « ennemi de classe » et donc interdit d’études. Il va travailler comme apprenti puis comme laborantin pendant cinq ans.
1955 : Il publie ses premiers articles de critique littéraire.
1956 : Il crée une revue avec des amis, Les trente-six, et découvre Franz Kafka qui restera son auteur de prédilection toute sa vie.
1960 : Il travaille comme éclairagiste puis comme dramaturge au Théâtre de la Balustrade. On y joue Jarry, Beckett, Ionesco, Kafka. C’est un petit théâtre mais dont l’importance est considérable dans la vie culturelle de Prague.
1963 : Le Théâtre de la Balustrade produit sa première pièce La Fête en plein air.
9 juillet 1964 : Il se marie avec Olga Splíchalová. Entre 1979 et 1983, durant ses quatre années de prison, elle sera son seul lien avec le monde extérieur.
1965 : Il entre au comité de rédaction de TVAR, un mensuel consacré à la jeune littérature. C’est le début de son activité culturelle et politique qui l’entraînera sur les chemins de la dissidence. C’est aussi le début du Printemps de Prague. Le peuple semble reconquérir sa liberté mais les dirigeants, tout en souhaitant le changement, en ont peur : ils désirent de l’air frais et craignent le courant d’air.
21 août 1968 : Invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie (500 000 soldats et des dizaines de milliers de chars bulgares, allemands de l’Est, hongrois, polonais et soviétiques) qui marque la fin du processus de libération du Printemps de Prague.
1968 : Havel passe six semaines aux Etats-Unis. Il reçoit le prix Obie pour sa pièce Memorandum.
16 janvier 1969 : L’étudiant Jan Palach s’immole par le feu sur la place Venceslas pour protester contre l’invasion de son pays par les forces du pacte de Varsovie. Inexorablement, la normalisation est en route.
1970 : Havel ent re résolument dans la dissidence.
1971 : Ses textes sont interdits. Une circulaire stipule qu’ils doivent être retirés des écoles et de toutes les bibliothèques. Mais ses pièces de théâtre continuent de circuler clandestinement et sont publiées à l’étranger où sa notoriété ne cesse de grandir.
1974 : Il est employé dans une brasserie de Bohême pendant neuf mois.
1975 : Il écrit une lettre à Gustáv Husák, secrétaire général du Parti communiste où il dénonce la normalisation du régime politique. Il écrit Audience et Vernissage.
1976 : Il publie Hôtel des cimes.
1977 : Il est l’un des rédacteurs et porte-parole de la Charte 77, vibrant plaidoyer politique en faveur des droits de l’homme. Ce texte deviendra pendant treize ans le symbole de la résistance au pouvoir totalitaire.
1977-1989 : Son action le mène en prison à trois reprises ; il y aura passé presque cinq ans.
1978 : Il écrit un essai : Le Pouvoir des sans-pouvoir, dans lequel il analyse les mécanismes qui privent selon lui les citoyens ordinaires de toute capacité d’influer sur le cours réel de leur vie. Il circule clandestinement en Tchécoslovaquie.
janvier 1983 : Václav Havel est atteint d’une grave pneumonie. Il est transféré dans une prison hôpital.
novembre 1989 : Václav Havel est devenu un dissident très connu de l’opinion publique, il est spontanément placé à la tête du Forum civique, une association unie des mouvements d’opposition et d’initiative démocratique. Il devient un personnage clé de la Révolution de velours qui culmine du 16 novembre au 29 décembre 1989, et qui provoqua la chute du régime sans qu'une seule goutte de sang ne soit versée.
décembre 1989 : Il est investi par un courant d’opinion unanime. Gustáv Husák démissionne et en attendant des élections parlementaires, Havel est élu président intérimaire de la Tchécoslovaquie par l’assemblée fédérale, composée à 80% de députés communistes. L’intérim devait durer 40 jours, comme l’a dit Havel lui-même : « l’intérim a duré 13 ans ».
juillet 1990 : Il est réélu à la présidence de la République.
20 juillet 1992 : Havel démissionne lorsque la partition entre Tchèques et Slovaques devient inévitable.
janvier 1993 : Après un accord avec le gouvernement il est élu président de la République Tchèque indépendante devenant le premier à assurer cette fonction.
4 janvier 1997 : Havel épouse la comédienne Dagmar Veškrnová.
1998 : Réélu pour un nouveau mandat de cinq ans, à l'issue duquel il ne se représentera pas. Il laisse le pouvoir présidentiel à son ancien président du gouvernement, Václav Klaus en 2003.
2006 : En novembre et décembre, Václav Havel passe huit semaines aux Etats-Unis pendant lesquelles il donne des conférences et des cours magistraux à l’Université Columbia. A la suite de ce séjour, il publie un recueil d’entretiens avec Karel Hvizdala qui s’intitule A vrai dire, et qui se présente comme ses Mémoires.
mars 2011 : Il est hospitalisé pour des problèmes pulmonaires.
Il meurt le 18 décembre 2011 dans sa maison de campagne de Hrádeček.

Avis du public : Vaclav Havel

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire