Prochainement à l’affiche

D'elle à lui jusqu'à 18% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Suresnes - Jean Vilar Suresnes | du 01 au 02 mars 2017 | Durée : 1h10
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 25,50 € , 21 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

D'elle à lui

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 08 mars au 06 avril 2016 | Durée : 1h10
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 06 avril 2016

 

Osvaldo Caló

Né à Buenos Aires en 1952, Osvaldo Caló commence ses études de piano à huit ans. Attiré par la musique populaire, il joue dans des groupes de rock et de jazz avant d’entrer au Conservatoire National de Musique de Buenos Aires où il obtient son diplôme en 1976.

Il intègre l’octuor d’Astor Piazzolla en 1977 pour une tournée européenne, dont trois semaines à l’Olympia. Il s’installe alors à Paris et poursuit ses études avec la pianiste argentine Olga Galperin. Sa formation classique, son goût pour la musique populaire et le désir de trouver une expression proche de ses racines, le conduisent vers le nouveau tango instrumental. Il s’associe ainsi au guitariste et compositeur Tomás Gubitsch avec lequel il enregistre trois disques et partage dix ans de concerts (duo Gubitsch-Calo, puis trio avec le contrebassiste Jean-Paul Celea).

Son entrée dans le Grand Orchestre de Tango de Juan José Mosalini en 1992 marque le début d’une nouvelle collaboration, qui se prolonge dans différents projets : le trio avec Patrice Caratini (1993-95), le quintette avec Antonio Agri (1994-99 - six tournées au Japon) ou les concerts de musique argentine avec l’Orchestre de Picardie (96), l’Ensemble de Basse Normandie (de 1997 à 2001), l’orchestre belge I Fiamminghi (98-99), l’Orchestre National des Pays de la Loire (2000) et l’Orchestre d’Auvergne (2003).

Il donne des concerts en duo depuis 1996 avec Sébastien Couranjou dans un programme de compositions d’Astor Piazzolla dont il a fait les arrangements pour violon et piano (il se sont produits notamment au Festival de Montevideo et au Centro Astor Piazzolla de Buenos Aires). Il est membre du Quinteto Tiempo Sur (tournées au Japon avec la chanteuse Anna Saeki en 2001-02 et en Allemagne avec la chanteuse argentine Silvana Deluigi ; concert en hommage à Piazzolla à l’Auditorium du Forum des Halles à Paris ; Festival d’Avignon avec Julia Migenes).

Depuis mai 2001, il accompagne Julia Migenes dans ses deux dernières créations : Passions Latines (piano et direction d’orchestre) et La Argentine (avec Quinteto Tiempo Sur). Dernière création : Fugatango, préludes et fugues pour deux pianos, avec Gerardo Le Cam (mars 2003).

Avis du public : Osvaldo Caló

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire