Anciennement à l’affiche

4 x 11 quatre fois onze

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Commune Aubervilliers | du 08 au 19 novembre 2016
CONTEMPORAIN, Cinéma

Spectacle terminé depuis le 19 novembre 2016

 

Gildas Milin

  • Formation

Licencié en Arts plastiques, il a suivi des études d’harmonie et de composition de jazz. Il est sorti du Conservatoire national d’art dramatique en 1992.

  • Auteur

L’Ordalie, Le Triomphe de l’échec (Prix de l’Association Beaumarchais, 1994)
Le Premier et le Dernier aux Éditions Actes Sud-Papiers, écrit en réponse à une commande du Deutsches Theater de Berlin
La Troisième Vérité, et le scénario d’un court-métrage
Une respiration, qu’il a réalisé en 1999

En octobre 2000, il a inauguré à Théâtre Ouvert un cycle « Auteurs associés, carte blanche à l’auteur », en compagnie de Gérard Watkins. En 2001, il a traduit, pour la mise en scène d’Alain Françon au Théâtre National de la Colline, la pièce de Marius von Mayenburg, Visage de feu.

  • Metteur en scène

Il a mis en scène :
Dans la jungle des villes de Bertolt Brecht (dans le cadre du Conservatoire national d’art dramatique, 1992)
L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer de Copi (Festival de Villandraut, 1994)

Puis ses propres pièces :
Machine sans cible au Théâtre de la Colline en 2008.
L’Ordalie (Théâtre de la Tempête, Paris, en 1995)
Le Triomphe de l’échec (Théâtre Dijon Bourgogne, Maison de la Culture de Bourges, Théâtre de la Tempête, 1996-1997)
La Troisième Vérité à la Baracke de Berlin (direction Thomas Ostermeier) en 1997
Le Premier et le Dernier (Maison de la Culture de Bourges, Fédérés-Montluçon, Théâtre du Nord, Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, 2000) dont il a également réalisé, au cours de la tournée, un pilote vidéo.

  • Comédien

Il a joué sous la direction de :
Philippe Adrien, Grand-peur et misère du Troisième Reich de Bertolt Brecht (1992), En attendant Godot de Samuel Beckett (1993)
Stuart Seide, Henri VI de William Shakespeare (1993), Le Gardien de Harold Pinter (2001)
Jean-Pierre Vincent, Combat dans l’Ouest ( 1994)
Bernard Sobel, Napoléon ou les Cent Jours (1995)
Cécile Garcia-Fogel, Trézène mélodie ( 1996)
Julie Brochen, Penthésilée de Heinrich von Kleist (1997)
Michel Didym, Sallinger de Bernard-Marie Koltès (1999)

Haut de page

Avis du public : Gildas Milin

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire