Gérald Garutti

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Petit éloge de la nuit jusqu'à 3% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | du 15 mars au 09 avril 2017 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 32,50 € , 31,50 € pour les adhérents

Petit éloge de la nuit jusqu'à 24% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Rutebeuf Clichy La Garenne | le 21 janvier 2017 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Richard III - Loyaulté me lie

1
2
3
4
5
  • 7 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Aquarium Paris | du 03 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 2 heures
CLASSIQUE, Clown, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2016

 

Gérald Garutti

Gérald Garutti a étudié les lettres et la philosophie (École Normale Supérieure et agrégation de lettres), la pensée politique (Sciences Po Paris et Cambridge) et l’art dramatique (conservatoires et Cours Simon). Il a publié un essai, Le Procès. Franz Kafka et Orson Welles (éditions Bréal, 2005).

Après avoir enseigné aux Universités de Nanterre, Cambridge et Chicago, il dirige le département Arts et Humanités à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT), ainsi que le département Théâtre à Sciences Po Paris.

Il a été de 2006 à 2011 le conseiller littéraire du Théâtre National Populaire et le dramaturge de Christian Schiaretti sur 15 spectacles, dont Coriolan, Par-dessus bord, Philoctète, Farces et comédies de Molière.

Il a écrit deux pièces, Une comédie infernale (2007) et Haïm – à la lumière d’un violon (2010). Il a également composé et mis en espace, depuis 2006, huit adaptations scéniques et/ou radiophoniques, dont Claudel-Barrault : Mal mais vite (Odéon-Théâtre de l’Europe), Jean-Louis Barrault - Le Sens du désir (Odéon-Théâtre de l’Europe), Correspondance à trois Rilke-Pasternak-Tsvétaïeva (Printemps des Poètes / Espace Cardin), Lorenzaccio (France Culture) et Le Dialogue des Carmélites (Rencontres de Brangues).

Membre du comité anglais de la Maison Antoine Vitez, il a traduit quatre pièces : de l’anglais, The Coast of Utopia (Tom Stoppard), primé par la Maison Antoine Vitez (2009), et The Power of Yes (David Hare), pièce mise en lecture au Théâtre de la Ville et diffusée sur France Culture (2011). En collaboration, il a traduit, de l’allemand, Songs (Brecht), interprétées par Nada Strancar au Théâtre National de la Colline (2008), et, de l’espagnol, Don Juan – L’Abuseur de Séville (Tirso de Molina), représenté au TNP et aux Amandiers à Nanterre (2010).

Directeur artistique de la compagnie franco-anglaise C(h)aracteres, il a mis en scène, en anglais, Roberto Zucco de Koltès (ADC Theatre, 2003), Richard III de Shakespeare (ADC Theatre, 2004), et The Fall of the House of Usher de Poe et Berkoff (Vingtième Théâtre, 2005). Il a récemment mis en espace Les Liaisons Dangereuses de Christopher Hampton, en mai 2011 à Stratford-upon-Avon, à la Royal Shakespeare Company à l’occasion du cinquantième anniversaire de la RSC.

C’est à partir de cette approche multiple et transversale du théâtre qu’il conçoit aujourd’hui la mise en scène. Désormais auteur-metteur en scène indépendant à plein temps, il prépare avec sa compagnie C(h)aracteres deux spectacles pour 2012 : Hedda Gabler, en anglais, à Londres et Haïm - à la lumière d’un violon, spectacle musical en français, avec Dana Ciocarlie, Naaman Sluchin et les Mentsh, qui raconte l’histoire vraie d’un violoniste juif ayant survécu à Auschwitz grâce à la musique, et dont tous les descendants sont aujourd’hui des musiciens internationaux. Représentations au Vingtième Théâtre à Paris du 28 janvier au 3 juin 2012.

Avis du public : Gérald Garutti

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire