Caroline Rainette

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Caroline Rainette

Les galets de la mer - Louise Ackermann femme révoltée jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théo Théâtre Paris | du 07 octobre au 16 décembre 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Biopic
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 24,50 €

L'innommé jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théo Théâtre Paris | du 05 octobre au 14 décembre 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

L'innommé

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théo Théâtre Paris | du 09 mars au 27 avril 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 27 avril 2016

 

Caroline Rainette

Caroline Rainette fait ses débuts sur scène dès son enfance, aussi bien en danse, qu’en chant, piano ou théâtre. Peu à peu, le théâtre prend le pas sur ses différentes passions. Elle travaille les grands textes classiques du théâtre, et joue au sein de plusieurs troupes, passant du comique (Le Dindon de Feydeau, Je veux voir Mioussov de Kataev, Noix de Coco de Marcel Achard) au dramatique (L'Alouette de Giraudoux, Andromaque de Racine).

En 2012, elle fonde la compagnie Etincelle avec Sébastien Poulain, et, pour sa première mise en scène, choisit un texte difficile, quasiment jamais joué : L’Aigle à deux têtes de Jean Cocteau, dans laquelle elle incarne également le rôle de la Reine.

S’attachant à travailler sur de grands textes aux personnages féminins forts, elle met ensuite en scène Andromaque de Racine (rôle d’Hermione ; 2014-2015), On ne badine pas avec l’amour de Musset (rôle de Camille ; 2015). Appréciant avant tout les grands textes exigeants, elle met en scène un monologue de Félicien Marceau, La Mort de Néron.

Passant à la création elle adapte l’œuvre poétique de Louise Ackermann, poétesse méconnue du 19ème siècle. La pièce, intitulée Les Galets de la mer, est éditée et créée lors du Festival d’Avignon off 2015.

Également artiste plasticienne, elle assure la direction artistique des spectacles de la compagnie.

Diplômée en droit et en histoire de l’art, s’intéressant aux questions sociétales et politiques elle publie en février 2015 aux éditions L'Harmattan un essai intitulé Le peuple et sa souveraineté dans l’art révolutionnaire (1789-1794).

Avis du public : Caroline Rainette

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire