Arthur Nauzyciel

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Jan Karski (mon nom est une fiction) jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 08 au 18 juin 2017 | Durée : 2h30
CONTEMPORAIN, Coups de coeur, Pièce historique
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Communiqué

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Ouvert Paris | le 24 mai 2016 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Lecture, Performance, Zoom à Théâtre Ouvert

Spectacle terminé depuis le 24 mai 2016

 

Arthur Nauzyciel

Arthur Nauzyciel est né à Paris en 1967. Parallèlement à une licence d'art plastique et une maîtrise d'études cinématographiques, il entre à l'école du Théâtre national de Chaillot, dirigé par Antoine Vitez, qui sera son professeur de 1986 à 1989.

Depuis, il a joué sous la direction de Berangère Bonvoisin, Michel Didym, Jean-Marie Villégier, Louis-Charles Sirjacq, Christian Rist, Denis Podalydès, Éric Vigner, Alain Françon, Jacques Nichet, Laurent Pelly, Anatoli Vassiliev, Tsai Ming Liang...

Artiste associé au Centre dramatique de Bretagne (CDDB-Théâtre de Lorient) depuis 1996, il fonde sa compagnie 41751/Arthur Nauzyciel à Lorient en 1999, et y crée sa première mise en scène Le Malade imaginaire ou le silence d'après Molière et Giovanni Macchia. Après une première tournée en France, le spectacle est sélectionné dans le cadre du programme Européen AFAA/Générations 2001, et est recréé au Théâtre de l'Ermitage à Saint-Petersbourg en 2000, avec la comédienne russe Elena Rufanova, puis tourne en Russie et de nouveau en France en 2001. En avril 2001, pour le 7 Stages Théâtre, il crée pour la première fois aux États-Unis Black Battles With Dogs (Combats de nègre et de chiens) de Bernard-Marie Koltès à Atlanta, qu'il adapte et retraduit en anglais, avec une équipe américaine. Le spectacle est repris en France en 2002.

En juin 2003, il crée à Lorient Oh les beaux jours de Samuel Beckett avec Marilù Marini, présenté dans le cadre du Festival International de Buenos Aires au Teatro San Martin et au Théâtre national de l'Odéon avant une tournée en France et à l'étranger (Barcelone, Casablanca, Rabat, Meknès, Marrakech). En mai 2004, Le Malade imaginaire ou le silence de Molière est présenté au Centre dramatique national de Montreuil. En juin et juillet 2004, Oh les beaux jours est repris en espagnol au Teatro San Martin à Buenos Aires (prix de la critique du meilleur spectacle étranger et meilleure actrice).

En septembre 2004, il crée en anglais dans une traduction de Martin Crimp, Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, présenté au Theater at Emory à Atlanta.

Présentation de Black Battles With Dogs à Chicago et à Boston en octobre 2004. En décembre 2004, il met en scène salle Richelieu, Place des Héros, qui marque l'entrée de Thomas Bernhard à la Comédie Française et son inscription au répertoire. En décembre 2005, Black Battles With Dogs est présenté au Festival d'Avignon et au Festival d'Athènes en 2006. En 2006, il crée pour le Beckett Century Festival à Dublin L'Image de Samuel Beckett, avec le danseur Damien Jalet et l'actrice Anne Brochet. Il prépare une prochaine création pour le Festival d'Avignon 2007.

Il est lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs (Hong Kong, Taipeh, Beijing).

En 2009, il monte Ordet (La Parole) de Kaj Munk et en 2011 Le musée de la mer de Marie Darrieussecq.

Avis du public : Arthur Nauzyciel

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire