Théâtre de la Cité Internationale

1
2
3
4
5
+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Théâtre de la Cité Internationale

Ceux qui errent ne se trompent pas jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 05 au 16 décembre 2016 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN, Comédie noire, Coups de coeur, Politique, Sélection Evénement
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

Walpurg-tragédie jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 03 au 13 décembre 2016 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Nous n'irons pas à Avignon
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

 

Prochainement à l’affiche

Théâtre jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 24 au 28 avril 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Performance
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

L'homme de Hus jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 19 au 31 janvier 2017
CONTEMPORAIN, Cirque
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 24,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Rencontre avec un homme hideux

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Cité Internationale Paris | du 03 au 18 octobre 2016
CONTEMPORAIN, Festival d'automne

Spectacle terminé depuis le 18 octobre 2016

 

Photos & vidéos

Théâtre de la Cité Internationale

  • Accueil du public

La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 01 40 13 84 65 (pour vérification des disponibilités).
Un bar, un restaurant et une librairie vous accueillent 1h avant le début du spectacle.
Le retrait des places peut s'effectuer 1 h avant le début du spectacle.

  •  " Un théâtre élitaire pour tous " 

En 1967, André Malraux, alors ministre de la Culture, visite la Cité Internationale et souhaite la création d’une maison de la culture au sein de la Maison Internationale.

Louis-André Perinetti, alors metteur en scène et responsable de l’université du Théâtre des Nations (au Théâtre de la Ville) et en quête de nouveaux locaux, sera nommé directeur du Théâtre de la Cité, à condition que l’Université du Théâtre des Nations soit hébergée à la Cité.

C’est dans la Cité touchée de plein fouet par les événements de mai 68 que Louis-André Perinetti prend ses fonctions, ayant reçu pour mission de calmer le jeu en faisant une animation audacieuse.

En 1968, une seule salle existe, " Le Grand Théâtre " d’une capacité de 1000 places (la construction du proscenium au milieu des années 80, entraînera la suppression des places du balcon devenues sans visibilité ; aujourd’hui la capacité de la salle est de 500 places).

Une politique d’agrandissement des structures sera mise en place, en conformité avec le contexte mondial d’évolution du théâtre. L’ancien atelier de menuiserie va devenir un théâtre de poche, " Le Jardin " , où Jean-Marie Patte travaillera pendant quatre ans. L’ancienne salle des fêtes est transformée en salle de spectacles, " La Galerie " (modernisée en 1992 et d’une capacité de 286 places) et l’ancienne orangerie ouvre ses portes sous le nom de " Resserre " (située au 3e étage, elle a été refaite en 1996).

La programmation axée sur la création du théâtre contemporain international fait preuve d’une volonté de démarcation par rapport aux théâtres existants. C’est ainsi que vont se produire à la Cité : Jérôme Savary pour ses débuts, le Bread and Puppet, La Mamma de New York, l’Odin Theater, Tomo Organ, Victor Garcia, Antoine Vitez ...

A partir de 1972, Louis-André Perinetti est remplacé par Guy Caron. Les premières années sont encore riches de spectacles internationaux, mais la nouvelle équipe oriente peu à peu la programmation vers les compagnies nationales, le répertoire classique et les matinées scolaires.

Malgré quelques succès, le Théâtre de la Cité n’attire plus à la fin des années 80 un réel public.

En 1991, après le départ à la retraite de Guy Caron, Nicole Gautier, ancien conseiller technique à l’ONDA (Office national de Diffusion Artistique) reprend le flambeau. Nicole Gautier a reçu pour mission de la Direction du Théâtre du Ministère de la Culture d’être attentive aux pratiques contemporaines du spectacle vivant (théâtre et danse) dans ses formes et ses contenus les plus inventifs (répertoire, auteurs, geste, marionnette, théâtre visuel).

Le Théâtre de la Cité Internationale sans paraphraser les mots d’Antoine Vitez " Un théâtre élitaire pour tous " qui étaient les mots d’un artiste, s’est également donné pour mission de toucher le public le plus large et le plus diversifié à partir d’une programmation novatrice.

D’où un travail d’action culturelle qui se nourrit et qui part de l’artistique et qui se reflète dans le beau slogan " L’Art d’être spectateur " .

Lieu de service public, le Théâtre de la Cité International est attentif à toutes les composantes de son environnement et privilégie la relation directe avec le public.

Le bar du théâtre avec sa terrasse donnant sur le parc de la Cité est ouvert une heure avant et une heure après les représentations. Vous pouvez y grignoter entre amis, dans un cadre agréable et convivial. Une librairie vous propose une sélection d’ouvrages sur le théâtre et la danse, ainsi que les textes de la saison.

Haut de page

Avis du public : Théâtre de la Cité Internationale

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire