La louche en or

1
2
3
4
5

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 19 octobre 2016 au 29 mars 2017
Durée : 45 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Coups de coeur

,

Maternelle

,

Primaire

,

Théâtre musical

Pour sauver sa mamie, Mayiba part dans la savane avec une louche en bois chercher le Munja, fleuve-serpent, malgré Ngila, la bête mystérieuse... Un conte initiatique africain en musique et chansons, très vivant et optimiste. Dès 3 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 7 € au lieu de 9 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

La louche en or

De

Véronique Essaka-De Kerpel

Mise en scène

Véronique Essaka-De Kerpel

,

Ludovic Goma

Avec

Véronique Essaka-De Kerpel

,

Ludovic Goma

A partir de 3 ans.

Conte africain
Note d'intention
Le langage
Note de mise en scène
La louche
La musique

  • Conte africain

Il y a très longtemps, une fillette haute comme trois mangues, qui s’appelait Mayiba vivait dans un village avec sa grand-mère. Une terrible canicule s’abattit sur le village et malheureusement la grand-mère de Mayiba tomba gravement malade, une seule chose pouvait la soigner : quelques gouttes d’eau. Commence alors pour Mayiba une quête initiatique, et équipée d’une grosse louche pour transporter l’eau qu’elle espère trouver, elle part en terre inconnue chercher le Munja grand fleuve qui tel un serpent se déplace dans la savane où vit le Ngila, bête mystérieuse qui fait trembler les Hommes…

La Louche en or est une invitation au voyage au pays de l’imaginaire africain mêlant conte, théâtre, musique et danse…

Par la Cie Volubilis.

  • Note d'intention

La louche en or, c’est l’histoire de cette petite « Mayiba, haute comme trois mangues » qui pour sauver sa grand- mère, seule parente qui lui reste affrontera ce qui fait peur aux hommes.

La louche en or est un objet symbolisant la vie, réceptacle d’espoir, sur cette route Mayiba se révèlera à elle-même en apportant des clefs, cherchant des signes, des repères, exprimant l’importance des anciens pour grandir, mémoire vive du passé...

La louche en or est un spectacle pour aller au sens profond de l’être, par la force de dire les contes, de la tradition de l’arbre à palabre.

La louche en or est un spectacle visuel et sonore, une main tendue vers l’imaginaire de chacun pour rejoindre l’universalité dont nous avons tous soif.

La louche en or est un spectacle qui confondrait acteurs et spectateurs jeunes et moins jeunes en un seul et même espace rituel, pour rencontrer l’écoute de l’autre.

La louche en or est un spectacle pour traiter les thèmes de l’eau, de la sécheresse, de l’humanisme, un voyage initiatique où la petite Mayiba en sauvant sa grand-mère sauvera son enfance, où la bienveillance de la petite Mayiba à l’égard de son environnement lui permettra de sauver sa mamie...

  • Le langage

J’ai cherché les mots justes, une langue témoin d’un héritage de dire les contes, dans la tradition de l’arbre à palabre.

Une langue multiple pour faire entendre en donnant à voir, au plus prêt de l’essentiel pour ne pas se réfugier dans les clichés, les conventions, une langue simple et poétique pour toucher le plus grand nombre, petits et grands.

  • Note de mise en scène

Nous cherchons dans la tradition de l’arbre à palabre, la part de la vérité.

Nous traitons l’interprétation des personnages d’une manière approfondie, résultat des réflexions du jeu de l’acteur, sans détourner l’attention due au conte.

Nous donnons une importance au décor verbal. La Musique et la danse soutiendront et accompagneront la parole comme un langage à part entière.

L’arbre à palabre fait s’affirmer la psychologie du personnage de la jeune fille. Il est à la fois symbole et générateur d’images et d’actions.

  • La louche

La louche en or, objet d’une vie imaginaire, pouvant jouer le rôle d’un être vivant.

La louche en or, objet sacré qui débusque le mal social et l’extirpe.

La louche en or, objet qui transmet une thérapeutique, une manière de soigner la sécheresse. Une manière de soigner qui ne sera féconde que par l’être qu’elle éclaire.

La force qu’on insuffle à cet objet sera du domaine de la recherche de la triple réalité : celle de l’objet qui revit les évènements dans sa vivacité ; celle de la jeune fille qui agit ; Et enfin celle du public qui participe.

La scène nue sera habillée par la parole, la musique, le mouvement.

  • La musique

Nous travaillons avec un musicien qui recherche dans le répertoire des musiques traditionnelles, ce qui peut les rendre plus actuelles, plus modernes mêlées à d’autres musiques.

Les pas de la marche vers le fleuve aboutissent à une danse rythmée, martelée par une chanson...

Haut de page

  • La presse

« Une belle histoire dépouillée de tout artifice (aucun décor, aucun accessoire, si ce n'est la louche qui doit servir à transporter l'eau) que l'on a simplement plaisir à écouter. » Françoise Sabatier-Morel, Télérama

« Ce spectacle est tout simplement magnifique... » Pariscope

« La Louche en or est une belle invitation au voyage au pays de l’imaginaire africain... » Lamuse

« À voir absolument{...}la recette magique pour prendre conscience de à quel point l'eau est précieuse... » Figaroscope

« À ne pas rater que l’on soit petit ou grand peu importe le moment est magique ! » Paristribu.com

Avis du public : La louche en or

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment