9 (neuf)

1
2
3
4
5

Théâtre 13 - Seine , Paris

Du 21 février au 26 mars 2017
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

Cela se passe en France, aujourd’hui. Le profil de l’accusé et le mobile du crime plantent le décor. Ce huis-clos met en branle les questions d’identité, de transmission et de déterminisme. En notre âme et conscience. Mise en scène Manex Fuchs.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 29,50 €,19 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

9 (neuf)

De

Stéphane Guérin

Mise en scène

Manex Fuchs

Avec

Mariya Aneva

,

Cathy Coffignal

,

Eric Destout

,

Ximun Fuchs

,

Hélène Hervé

,

Guillaume Meziat

,

Fafiole Palassio

,

Jérôme Petitjean

,

Tof Sanchez

  • Une affaire de parricide

Un gendarme enferme à double tour neuf jurés et trois magistrats dans la salle de délibération. Une affaire de parricide. L’accusé est-il coupable ? Si oui, s’il n’y a pas de doute raisonnable, ce sera la perpétuité. A la manière de Nikita Mikhalkov dans le film « 12 », Le Petit Théâtre de Pain imagine un spectacle librement inspiré de Douze hommes en colère de Reginald Rose : 9.

Cela se passe en France, aujourd’hui. Le profil de l’accusé et le mobile du crime plantent le décor. Très vite, les conflits intérieurs des jurés prennent le pas sur l’affaire. Le jury est composé d’hommes et de femmes. Neuf tirés au sort, trois professionnels. Neuf représentants du peuple en proie au doute, à la colère et aux préjugés, trois experts du catalogue de l’horreur humaine. Une histoire d’intime conviction. Et par le chas de la serrure, la cité se donne à voir. Ce huis-clos met en branle les questions d’identité, de transmission et de déterminisme. En notre âme et conscience.

  • Note de mise en scène

« En février 2010, j’ai été cité à comparaitre dans un procès en assises en tant que témoin. L’affaire était lourde, la tension palpable. Le crime était resté sous silence pendant quatorze années, le procès devait libérer la parole. J’ai été frappé par la transformation qui s’opérait en chacun des jurés. En sortant du palais de justice, ils n’étaient plus les mêmes. Ils retournaient dans leur foyer avec une charge nouvelle, le poids d’une délibération dont ils devaient garder le secret sous peine d’être jugés à leur tour. La conscience d’une responsabilité qui ne les lâcherait plus. En rentrant chez moi, j’apprenais que j’allais devenir père. »

Manex Fuchs

  • Note de l’auteur

À moins d’être un auteur autiste, j’ai l’impression que les artistes doivent répondre au monde. À la violence du monde. À la façon d’un entomologiste, je me suis penché sur ces neuf jurés afin de voir comment ça vivait les hommes entre eux, en huis clos, toute une nuit, une très longue nuit, sans possibilité de fuir. Et qu’en est-il de nous autres aujourd’hui ? De quoi a-t-on peur ? Qu’est-ce qui est pire ? Se taire ou dire ? Dans 9, il y a des hommes et des femmes, des personnes qui se regardent, comme dans un miroir, en se demandant si ils vont le traverser ou bien le briser.

Stéphane Guérin

  • Espace de jeu

Ce spectacle se joue dans les théâtres comme dans l’espace public. Le rapport au public tri-frontal constitue le dispositif. Ce vis-à-vis en trois dimensions rappelle l’agencement d’une salle d’audience, et les trois corps qui s’y affrontent : défense, partie civile et parquet. Il est pour nous un moyen de renforcer le huis-clos, et d’y inclure les spectateurs. La mise en danger des acteurs est palpable. L’acuité du jeu s’en trouve augmentée, l’adresse à travers le public l’enrichit. L’écriture chorégraphique des ellipses fragmente la continuité du temps, et contribue à planter l’espace dramatique. Une huisserie aux allures de guillotine ou de porte sacrée signe la scénographie. Neuf chaises, deux tables, un point d’eau, un piano, un porte manteau. La musique est jouée sur scène.


Avis du public : 9 (neuf)

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment