Sandrine Briard

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Contes de ma Babouchka

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Manufacture des Abbesses Paris | du 01 octobre au 27 novembre 2016 | Durée : 40 minutes
JEUNE PUBLIC, Conte, Maternelle, Primaire

Spectacle terminé depuis le 27 novembre 2016

 

Sandrine Briard

Elle joue au théâtre dans Pétales de mots, poésies d’Andrée Chédid, mis en scène par Antoine Léonard-Maestrati (tournée en Cisjordanie et Gaza), Chanson pour le Chili, poésies de Pablo Neruda et Victor Jara, mis en scène par Michael Batz, Le voyageur de minuit adaptation du roman de Sayd Majrouh, mis en scène par Natacha Bianchi, Destination poésies de Catherine Jourdan (spectacle en appartement), mise en scène de l’auteur, Agathe de Jean-Pierre Renault, mis en scène par Laurence Such, Windows in the Kitchen de Marion Cerquant et Marina Brillié, mis en scène par Marina Brillié, La tête dans les étoiles (jeune public), Le ciel n’est qu’un immense pétale de violette bleue de Sidonie Dufix, mis en scène par Laurent Maciet, Totenfloss : Le radeau de la mort de Harald Mueller, mis en scène par C. VanBeneden, La Petite Sirène d’après Andersen (jeune public), mis en scène par Frank Ravail et Agnès Trédé, Aden d’après Aden Arabie de Paul Nizan, mis en scène par Christophe Laluque, Si Beale Street pouvait parler d’après le roman de James Baldwin, mis en scène par E. Mislin, Les Cabrioles Rimbaldiennes poésies d’Arthur Rimbaud (collèges), d’Ivana Kojovic.
2007 Red Devils - les Diables Rouges de Debbie Horsfield, m.e.s. Michael Batz.

Elle joue au cinéma dans Sous les toits de Paris, long métrage d’Hiner Saalem, Circulaire 14 de Lola Albarracin, Rue Malmort, court métrage de Santi Zegarra, Chapelle La Terre, court métrage de Nadège Girardot, Eux Cinq, court métrage (diffusé sur Canal +) de Frédéric Videau.

Elle est aussi lectrice à haute voix ; elle fait de nombreuses lectures dans les bibliothèques, maisons de retraite, hôpitaux psychiatriques, cafés, restaurants… et chez des particuliers. Elle enregistre pour Sonobook des livres sonores, notammentVenus Erotica d’Anaïs Nin et Les 9 princes d’ambre de Roger Zelazny.

Elle met en scène Je l’attendais, il y avait du vent de Dino Buzzati, Le Silence de la Mer de Vercors, Matéria prima Salomé de Matka Redgraves, Temporairement Epuisé de Hubert Colas et met en espace Correspondance à Trois : Rilke- Tsvétaïeva- Pasternak, Corps et Tentations de Didier Georges Gabily.

Avis du public : Sandrine Briard

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire