Anciennement à l’affiche

La louve

1
2
3
4
5
  • 17 avis
Théâtre La Bruyère Paris | du 02 septembre au 27 novembre 2016
COMEDIE & BOULEVARD, Pièce historique

Spectacle terminé depuis le 27 novembre 2016

 

Patrick Raynal

Après le Conservatoire de Lille, Patrick suit les cours du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique avec, pour professeurs Antoine Vitez, Jean-Paul Roussillon, Pierre Debauche, Claude Régy, Jean-Laurent Cochet, Lise Delamare.

Au théâtre, Patrick a joué en particulier dans Tapage en coulisse (M.Frayn, m. en sc. Didier Caron), Le Nouveau Testament (S .Guitry, m. en sc. Isabelle Rattier) ; La Vérité toute nue (D. Lodge, m. en sc. Christophe Correia) ; 13 à table (M.-G. Sauvageon, m. en sc. Olivier Macé/Jean-Pierre Dravel).

Auparavant, Didier Long l’a dirigé dans Becket (J. Anouilh) ; Raphaelle Cambray dans Un air de famille (J.-P. Bacri) ; Jean-Paul Lucet dans La Nuit de Michel-Ange (Ph. Faure) ; Eric Civanyan dans Pleins feux (Mary Orr). Gérard Vergez l’a mis en scène à plusieurs reprises (En conduisant Miss Daisy, A. Uhry ; L’Hurluberlu, J. Anouilh ; Tel quel, W. M. Hoffman, Nomination pour le Molière du comédien dans un second rôle ; Le Pont japonais, L. Spigelgass ; La Folle de Chaillot, J. Giraudoux).

Avec les Tréteaux de France/Jean Danet, il a joué également dans Le Mariage de Figaro (Beaumarchais) ; avec Bernard Murat dans Une femme sans histoire (A. Ramsdell Gurney) ; avec Françoise Petit dans Le Misanthrope ; avec Régis Santon dans Le Pool en eau (R. Pouderou).

Françoise Seigner a fait appel à Patrick pour Le Menteur (Corneille), Michel Bertay pour Comme de mal entendu (P. Ustinov), Philippe Ferran pour Le Misanthrope (Molière) et Danièle Chutteau pour Fragments (M. Schisgal).

Il a été aussi mis en scène par Pierre Boutron dans L’Important d’être constant (O. Wilde) ; par Jean-Louis Martin Barbaz ; par Georges Werler dans L’Escalade (V. Haïm) ; Jean-François Rémi dans La Fausse suivante (Marivaux) ; par Pierre Franck dans La Mouette (A. Tchekhov) ; par Pierre Boutron dans Par delà les marronniers (J.-M. Ribes), par Jean-Michel Ribes dans On loge la nuit-café à l'eau

En 1993, Patrick Raynal a obtenu le Prix Daniel Sorano.

Metteur en scène, il a monté Key West au Théâtre du Conservatoire.

Au cinéma, Patrick Raynal a tourné dernièrement sous la direction de Maïwen (Mon Roi, sélection officielle du Festival de Cannes 2015), de Raphaël Frydman (N’importe qui), de Jean-Luc Miesch (Les Carnets de croquis). Il a également été dirigé par des réalisateurs tels que Franck Buchter, Paul Vecchiali, Stéphane Kurc, Claudine Bories, Carlo Cotti, Yannick Bellon, Gérard Vergez, Costa-Gavras, Bertrand Tavernier…

Il a participé à deux courts métrages réalisés par Cécile Fraboul (A vendre) et par Thierry Garcia (Une vie de chien).

Pour la télévision, Patrick a tourné dernièrement avec des réalisateurs tels que Olivier Guignard et Antoine Charreyron (Transferts), Jean-Philippe Amar (Un village français), Thierry Peythieu (La Femme aux cheveux rouges), Bruno Garcia (Crimes et botanique), Emmanuel Rigaut et Etienne Dhaene (Commissaire Magellan), Olivier Schatzky (Ceux de 14), François Guerin (Camping Paradis), Mohamed Mazouz (Hyper nuit), Lionel Bailliu (Meurtres à Saint-Malo), Franck Buchter (Section de Recherches). Auparavant, il avait travaillé avec, en particulier, Jean-Marc Sebban, Didier Albert, André Chandelle, Bertand Arthuys, Jean-Marc Seban, Daniel Janneau, Raoul Peck, Jean Sagols, Marcel Bluwal… Pour son interprétation dans La Colline aux mille enfants (réal. Jean-Louis Lorenzi) il a obtenu un Award du meilleur acteur au Festival de Télévision de Denver.

Il donne régulièrement des cours d’interprétation à l’Ecole « Les Enfants Terribles » dirigée par Jean-Bernard Feitoussi.

Avis du public : Patrick Raynal

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire