Prochainement à l’affiche

Concert Ensemble de cuivres

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | le 11 juin 2017
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique
RESERVER

À partir de 28,50 €

Orchestre Philharmonique de Rotterdam - Bernstein / Gershwin jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 23 mars 2017
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique
RESERVER

À partir de 61 € au lieu de 71,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Les étés de la Danse, 2016 - New York City Ballet

1
2
3
4
5
  • 9 avis
Théâtre du Châtelet Paris | du 28 juin au 16 juillet 2016
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Coups de coeur, Festival, Grand spectacle

Spectacle terminé depuis le 16 juillet 2016

 

Leonard Bernstein

Leonard Bernstein (1918-1990)

Après avoir suivi des cours de piano dans son enfance, Léonard Bernstein est entré à l’Université d’Harvard : il a travaillé avec Walter Piston, Edward Burlingame Hill et A.Tillman Merritt... Ensuite il étudia le piano avec Isabella Vengerova, la direction d’orchestre avec Fritz Reiner et la composition avec Randall Thompson.

En 1939 il fut l’étudiant de Serge Koussevitzky à Tanglewood et devint son chef assistant à l’orchestre Symphonique de Boston.

Le premier poste permanent de Leonard Bernstein fut celui de Chef Assistant pour l’orchestre du New York Philharmonique à la tête duquel il fut nommé en 1943.

Ce fut une année déterminante pour lui à la fois comme chef et comme compositeur.

Il a non seulement reçu le prix du New York Music Critic pour sa première symphonie Jeremiah, mais il a aussi fait ses débuts avec le Philharmonique, remplaçant Bruno Walter au pied levé. Il fut très apprécié et fut vite invité par les grands orchestres dans le monde entier.

Les années qui suivirent, de 1945 à 1947, il fut directeur musical de l’orchestre symphonique de New York City et prit la tête du département de direction d’orchestre à la l’Université de Brandeis de 1951 à 1956.

En 1951 il prit la suite de Serge Koussevitzky à la tête du département de direction d’orchestre à Tanglewood où il continua à enseigner l’été. Cette même année, il épousa l’actrice et pianiste chilienne Felicia Montealegre.

En 1957, il fut invité à être Directeur musical du New York Philharmonique qui de 1958 à 1969 présenta une multitude de concerts. Deux ans plus tard, il dirigeait son millième concert avec le Philharmonique et il continua à en être un invité fréquent. Il a enregistré plus de 400 disques avec cet orchestre.

Il dirigea des orchestres dans le monde entier, à Londres, au Festival de Musique International de Prague en 1946 et à Tel Aviv en 1947. Il partagea une tournée transcontinentale des Etats-Unis et d’Israël avec Koussevitzky en 1951 et en 1953. Il fut le premier Américain invité à diriger au Théâtre de la Scala à Milan.

A la même époque, il fit des tournées annuelles avec le New York Philharmonique, dans les années ou il dirigea l’orchestre et dans les années ultérieures.

Bernstein composa sa première œuvre importante, la Symphonie Jeremiah en 1944 inspirée par ses origines juives. Sa deuxième symphonie basée sur un poème de W.H. Auden et intitulée The Age of Anxiety fut jouée par Koussevitzky avec Leonard Bernstein comme piano soliste, en 1949. La Symphonie n°3 sous-titrée Kaddish fut composée en 1963 et dédiée à la mémoire de J.F. Kennedy.

Il collabora avec le chorégraphe Jérôme Robbins à trois ballets principaux : Fancy Dree, facsimile et Dybbuk du New York City Ballet. Il composa la partition du film On the Waterfront et les partitions des deux pièces données à Broadway : Peter Pan et The Lark.

Formé dans la tradition classique mais toujours tourné vers le langage populaire, Bernstein a apporté de grandes contributions à la scène de Broadway en commençant par On the Town en 1944 puis Wonderful Town en 1953, Candide en 1956 et la fameuse comédie musicale West Side Story en 1957.

Il a aussi écrit des livres et fait des conférences à l’Université d’Harvard. Leonard Bernstein reçut de nombreuses récompenses et prix au cours de sa vie. Il manifesta son soutien pour les grandes causes humanitaires et reçut de très nombreuses médailles dont la médaille d’or de l’American Academy of Arts and Letters. En tant que chef d’orchestre et pas seulement compositeur, Bernstein a soutenu la musique contemporaine américaine et notamment son ami proche A. Copland.

Avis du public : Leonard Bernstein

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire