Prochainement à l’affiche

L'or d'Eros jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Rond-Point Paris | le 10 octobre 2016
MUSIQUE & DANSE, Concert, Lecture
RESERVER

À partir de 42 € , 31,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Arthur H - Le Rouge et le Noir

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Le Centquatre (104) Paris | du 20 au 21 mai 2014 | Durée : 3 heures
MUSIQUE & DANSE, Lecture

Spectacle terminé depuis le 21 mai 2014

 

Ken Higelin

11 février 1972 : naissance.

Février 1972 - mars 1983 : Kên suit son père en tournée aussi souvent qu'il le peut, au gré de vacances scolaires ou extra-scolaires, à travers la France, l'Europe, l'Amérique du nord et l'Afrique.

Avril 1983 : Kên passe l'audition du Mahabharata de Peter Brook. Il est pris.
Novembre 1983 : première répétition. Kên hésite. Sa mère : "Tu dis oui ou tu dis non, mais tu ne dis pas les deux. Tu y vas". La joue rouge, Kên assiste à sa première répétition.

Novembre 1983 - mars 86 : Kên apprend la comédie, la danse, les arts martiaux, le chant et tout un tas d'autres choses durant tout le temps que durera cette pièce jouée en Avignon, à Paris, Athènes, Madrid, Barcelone, Florence… Fin des représentations du Mahabharata. Kên refuse la version anglaise de la pièce, par peur d'avoir à tout recommencer. Par bêtise aussi.

1987 : Kên part à Montréal, Québec, pour y reprendre ses études, délaissées malgré les cours par correspondance.

1988 : Kên revient en France soigner son mal du pays. Il laisse ses études à Montréal. Il s'inscrit aux cours de mime et d'expression corporelle Jacques Lecoq à Paris pour "d'abord apprendre à la fermer en rentrant sur scène". Il joue dans La Reine des neiges mis en scène par Sanda Hrzic.

1989 : Lors d'un passage en Avignon, Peter Brook lui dit : "Tu n'as pas changé" malgré sa coupe de rebelle et sa tête de plus. Il lui fait passer une nouvelle audition puis l'engage pour jouer un rôle, en anglais, dans le film The Mahabharata… Il tourne aussi dans un court-métrage Total ! d'Hervé Nisic.

1990 : Kên erre dans Paris. Passe son permis. Prend des cours d'arts martiaux. Peter Brook lui fait passer une nouvelle audition et l'engage pour jouer dans La tempête de Shakespeare. De juin 1990 à février 1991, la pièce est jouée en Avignon, à Paris, Glascow, Milan, Vérone, Zurich, Francfort, Hambourg, Vienne et Tokyo.

1992 : Kên joue dans Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, mis en scène par Jean-Marc Montel à Aulnay-sous-Bois et à Marseille. Il réalise un premier vidéo clip pour son frère, Arthur H. Kên passe l'audition du long métrage de Rémy Duchemin Fausto et interprète le rôle-titre.

1993 : Kên et son ami Arnaud Borges montent une petite structure de production, Dum Dum Films, sans même savoir pourquoi "Dum Dum". Naissance de son fils Anton. Youpi !

1994 : Kên est engagé pour jouer dans le Faust de Marlowe, mis en scène par Stuart Seide au Théâtre de la Ville à Paris, à Poitiers et à La Rochelle. Il réalise le clip pour D'ailleurs de Brigitte Fontaine.

1995 : Kên met en scène New Age Romance adapté de Michaël Korvin, spectacle qui durera épisodiquement jusqu'en 98. Il met en scène également L'Odyssée d'Ulysse Mézig de Louis Coppaloni. Il tourne dans un téléfilm, Vidéopreuves de Michel Boisrond et réalise un clip de Dominique A et un 26 minutes : Arthur H. et le Bachibouzouk Band.

1996 : Il tourne le clip pour Bien de Mathieu Boogaerts et pour La femme idéale d’Arthur H. Il rencontre Franck Monnet. Kên assiste Jacques Higelin à la mise en scène du spectacle de Brigitte Fontaine au Café de la Danse.

1997: Kên et son associé Arnaud Borges décident de manager Franck Monnet. Après plusieurs longs mois, Franck Monnet signe chez Tôt ou Tard. Kên réalise son clip, Paco aime Claudine. Il réalise également des clips pour Silvain Vanot, L'Hirondelle et Arthur H., La lionne et l'éléphant. Il collabore à la mise en scène du spectacle d'Arthur H., Fête Trouble au Théâtre du Gymnase à Paris.

1998 : Kên organise une soirée pour les jeunes artistes Polydor à la Cigale à Paris, réalise des clips pour Yann Tiersen, Monochrome et Le Quartier et Dominique Dalcan, Plus loin, mais jusqu'où et une publicité pour Packard Bell.

1999 : Kên joue dans une pièce de Sotha, Sally Monroe, au Café de la Gare. Il réalise des clips pour Mathieu Boogaerts, La Bombe et Ignatus, L'air est différent. Il tourne une publicité pour Opel.

2000 : naissance de sa fille Kim. Youpi aussi ! Il réalise une publicité de disque pour Jacques Higelin, Higelin Live 2000.

2001: Kên collabore à la création du spectacle L'Absente de Yann Tiersen à l'Aire Libre à Rennes. Il met en scène le spectacle de Néry, Vol Libre à Nantes et celui d'Arthur H., Madame X à la Cigale.

2002 : Kên réalise le clip pour Margueritte de Thierry Stremler. Il met en scène Franck Monnet dans Les Bancs au Théâtre d'Ivry Antoine Vitez et Renaud Papillon Paravel à Rennes. Il tourne une publicité du disque Jardin d’hiver d’Henri Salvador.

2003 : Il met en scène le spectacle d'Arthur H., Négresse blanche aux Bouffes du Nord à Paris et celui de Néry au Théâtre d'Ivry.

2004 : À la délicate demande de Leïla Cukierman, directrice du Théâtre d'Ivry Antoine Vitez, Kên écrit son premier spectacle à lui, Le Bac à sable

2005 : Les premières représentations du Bac à sable ont lieu au Théâtre d'Ivry Antoine Vitez. Ainsi que les deuxièmes… Il met également en scène la pièce, Comme par hasard qui se joue au Ciné 13 Théâtre.

2006 : Il rencontre Khalid K et s’embarque dans l’aventure de la mise en scène de Bienvenue dans ma tête !

Avis du public : Ken Higelin

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire